Collier anti-puce

Collier anti-puce

Afin d'éviter que votre chien ou votre chat ne soit couvert de moustiques, tiques, puces ou poux, le premier réflexe est de lui faire porter un collier anti-puce.

Mais cet accessoire anti-parasitaire est-il vraiment efficace ? Représente-t-il des dangers pour l'homme et votre animal de compagnie ? Voici tout ce qu'il faut savoir concernant le collier anti-puce.

Collier anti-puce : répulsif contre les parasites

Le collier anti-puce est un accessoire pour animaux qui se place autour du cou de l'animal. Il est destiné à éloigner les parasites. Son principe consiste en la diffusion d'une substance active. Il peut contenir :

  • de l'imidaclopride : une substance chimique active contre les puces ;
  • de la fluméthrine : une substance de synthèse active contre les tiques ;
  • de l'extrait naturel de margosa : un insecticide répulsif, efficace contre les puces ;
  • des extraits d'huiles essentielles diverses : tirées de certains végétaux, elles ont pour rôle d'éloigner la plupart des insectes.

Bon à savoir : les substances actives contenues dans les colliers anti-puce sont des médicaments vétérinaires soumis, par les autorités sanitaires, à une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché).

Efficacité du collier anti-puce

Le collier anti-puce est efficace. Il peut présenter une durée d'action plus ou moins longue selon son action :

  • en traitement et prévention : sa durée d'action peut atteindre 7 à 8 mois ;
  • en matière de protection environnementale de l'animal contre les larves : son efficacité est de 8 à 10 semaines.

Bon à savoir : n'hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire ou à un pharmacien. Ces professionnels sauront vous guider dans le choix d'un collier anti-puce parfaitement adapté à votre animal de compagnie, en termes d'espèce mais également de poids.

Collier anti-puce : conseils d'utilisation

Il est important de bien placer le collier anti-puce autour du cou de l'animal. Ce collier doit être :

  • Ajusté, sans toutefois trop serrer le cou de l'animal : un espace de deux doigts entre le collier et le cou est idéal.
  • Coupé après ajustement afin d'éliminer la longueur superflue. Celle-ci peut en effet être à l'origine d'un étranglement ou susceptible d'être mordillée par l'animal. Il est recommandé de laisser 2 à 3 cm de marge.
  • Vérifié régulièrement au niveau de son ajustement. N'hésitez pas à régler le collier anti-puce si nécessaire, notamment lorsqu'il est porté par un chiot ou un chaton. Ces jeunes animaux ont en effet tendance à présenter une croissance rapide durant les premiers mois de vie.

Bon à savoir : après avoir posé le collier anti-puce autour du cou de l'animal, il est impératif de bien se laver les mains. Il en est de même pour toute manipulation du collier anti-parasitaire pendant toute la période d'utilisation.

Collier anti-puce : quels risques pour l'être humain ou l'animal ?

Le collier anti-puce n'est pas dangereux pour l'homme lorsque les règles d'usage sont respectées.

En revanche, il peut occasionner des effets indésirables chez certains animaux de compagnie. Il peut être à l'origine :

  • d'ulcères épidermiques ou dermiques ;
  • de démangeaisons ;
  • de brûlures ;
  • de pelade.

Bon à savoir : les laboratoires vétérinaires sont régulièrement soumis à des contrôles effectués par l'Agence Nationale de Sécurité et de Santé (ANSES). Celle-ci n'hésite pas à retirer du marché les colliers anti-puce si elle considère qu'ils contiennent certaines substances actives pouvant s'avérer nocives.

Pour aller plus loin :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides