Coprophagie du chien

Soloviova Liudmyla/123RF

La coprophagie est la tendance qu'un chien peut avoir à manger ses propres excréments ou ceux d'autres animaux. Il s'agit d'un trouble du comportement chez le chien qui peut être provoqué par différentes causes. Manger ses crottes n'est pas naturel pour un chien domestique. Si les risques sanitaires sont très faibles, il est conseillé de mettre un terme à ce type de comportement.

Qu'est-ce que la coprophagie du chien ?

La coprophagie canine est la tendance d'un chien à manger ses crottes. Il s'agit d'un trouble du comportement assez courant chez le chien. Cette mauvaise habitude d'un chien peut être difficile à soigner, mais elle ne représente pas de danger majeur pour la santé.

Types de coprophagie

On distingue deux types de coprophagies canines :

  • Le chien mange ses propres excréments.
  • Le chien mange les excréments d'autres chiens ou animaux (chat, cheval, vache...).

Dans les deux cas, il ne s'agit pas d'un comportement jugé normal pour un chien domestique, sauf dans certaines circonstances.

Bon à savoir : la coprophagie est une attitude naturelle chez certaines espèces de rongeurs.

Cas de coprophagie naturelle chez le chien

Certains comportements coprophages sont normaux chez le chien :

  • Le chien sauvage : dans la nature, les chiens peuvent ingérer les matières fécales d'autres espèces pour se nourrir, ou leurs propres excréments pour masquer leurs odeurs aux prédateurs.
  • Les chiennes ayant mis bas : une chienne a tendance à manger les excréments de ses chiots pour éviter d'attirer les prédateurs.
  • Le chiot : dans sa période de découverte (moins de six mois), le chiot peut ingérer par mégarde des excréments.

Dans la plupart des cas, la coprophagie du chien est tout de même une anomalie comportementale.

Pourquoi le chien mange ses crottes ?

Différentes raisons peuvent expliquer un comportement coprophage : il peut s'agir d'un trouble du comportement, d'un problème d'alimentation ou d'une maladie.

Troubles du comportement

Dans de nombreux cas, la coprophagie est un problème comportemental. À travers cet acte, le chien essaie de s'exprimer ou d'attirer l'attention. Cette attitude peut être due à de nombreuses situations :

  • État d'anxiété : un chien laissé en chenil ou en cage pourra développer ces problèmes de comportement.
  • Peur d'être puni : un chien peut manger ses crottes pour ne pas que son maître réalise qu'il a déféqué dans la maison.
  • Manque d'attention : un chien peut se mettre à manger ses matières fécales car son environnement est trop sale.

Bon à savoir : si votre chien est coprophage pour des raisons comportementales, un comportementaliste canin peut vous aider à mettre le doigt sur l'origine du problème.

Problèmes d'alimentation

La coprophagie canine peut également être déclenchée par une alimentation non équilibrée :

  • alimentation non régulière,
  • rations trop pauvres,
  • carence en vitamines,
  • nourriture trop riche en amidon,
  • etc.

Maladies

Enfin, ce problème peut être déclenché par un souci de santé chez le chien : gastrites chroniques, parasites, allergies alimentaires, entérites, etc.

Bon à savoir : si votre chien se met soudainement à manger ses excréments sans raison apparente, pensez à contacter un vétérinaire.

Quels sont les risques de santé liés à la coprophagie ?

La coprophagie canine est avant tout un trouble de l'hygiène. Elle crée une certaine distance entre le chien et le maître qui peut être dégoûté par ce comportement.

Cependant, les risques sanitaires induits par la coprophagie canine sont très faibles. Le système gastrique du chien peut éliminer la majorité des bactéries. Reste le risque de transmission de certains parasites intestinaux, en particulier si le chien mange les excréments d'autres animaux.

Quoi qu'il en soit, il est important de soigner un comportement coprophage.

Que faire si mon chien mange ses crottes ?

Si votre animal se met à manger des matières fécales, il est important de prendre certaines mesures.

En premier lieu, identifiez l'origine de ce comportement. Contactez pour commencer un vétérinaire, puis si nécessaire un comportementaliste canin.

Différents réflexes peuvent vous aider à supprimer ce comportement :

  • Nettoyer régulièrement les excréments du chien.
  • Éviter les punitions excessives (elles peuvent renforcer ce comportement).
  • Utiliser des médicaments qui rendent les excréments aversifs pour le chien.

Un changement d'alimentation peut également aider un chien à abandonner cette mauvaise habitude.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides