Épilepsie du chien

Écrit par les experts Ooreka

Roger Costa Morera/123RF

On estime qu'environ 1 % des chiens sont atteints d'épilepsie en France. Causée par des troubles cérébraux, cette pathologie peut être impressionnante, car elle entraîne des convulsions violentes et des crises épileptiques chez le chien. Cependant, cette maladie chronique n'est pas forcément dangereuse pour le chien. L'essentiel pour le maître est de diagnostiquer cette maladie et de la traiter à temps. Le point maintenant.

Qu'est-ce que l'épilepsie du chien ?

Définition de l'épilepsie canine

L'épilepsie est un trouble neurologique relativement fréquent chez le chien.

Il peut toucher n'importe quel chien, même si certaines races y sont plus exposées que d'autres. Les mâles sont également plus touchés que les femelles.

Remarque : on dit qu'un chien est épileptique lorsqu'il est régulièrement victime de crises d'épilepsie. Il s'agit d'une maladie chronique, qui peut donc le toucher tout au long de sa vie.

Symptômes de l'épilepsie du chien

L'épilepsie est une maladie facile à reconnaître, car ses symptômes sont particulièrement impressionnants :

  • convulsions ;
  • troubles neurologiques ;
  • déséquilibre ;
  • perte de repères ;
  • perturbations motrices.

Une crise d'épilepsie du chien dure en général quelques minutes. La durée qui sépare deux crises peut varier de quelques jours à plus d'un an.

Les crises continues ou répétées sur la même journée sont les plus dangereuses, et nécessitent un traitement immédiat.

Bon à savoir : une crise épileptique isolée n'est pas forcément grave pour la santé, mais une série de crises peut engager le pronostic vital du chien. Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un vétérinaire après une première crise de convulsions.

Causes de l'épilepsie canine

L'origine de l'épilepsie canine est encore inconnue, même si on sait que certaines races de chien (à savoir le labrador, le Golden Retriever et le Beagle) y sont plus exposées que d'autres.

En revanche, il faut savoir qu'une crise épileptique isolée peut être causée par différents troubles de santé, par exemple :

  • insuffisance rénale ;
  • infection ;
  • troubles du foie ;
  • rage ;
  • tumeur ;
  • maladie de Carré,
  • intoxication alimentaire.

Un vétérinaire diagnostique généralement l'épilepsie canine après avoir écarté toutes les autres origines possibles pour une crise épileptique.

Bon à savoir : après une première crise épileptique du chien, il est indispensable de consulter un vétérinaire pour savoir si le chien souffre d'épilepsie ou si la crise est due à un autre trouble de santé.

Que faire si mon chien a une crise épileptique ?

La crise épileptique est extrêmement impressionnante pour le maître. Pourtant, il faut savoir qu'un chien en pleine crise est inconscient et ne ressent aucune douleur.

Malgré les convulsions du chien, il est donc important de garder son calme. Voici quelques conseils pour gérer une crise épileptique canine :

  • Laisser de l'espace au chien : durant et après une crise, laissez le chien reprendre ses esprits. Il n'est pas nécessaire de le couvrir ou de chercher un contact, car cela risque de le fatiguer.
  • Éloigner les objets dangereux : le chien épileptique fait des gestes brusques et est désorienté. Pour éviter qu'il se cogne contre les objets, essayez de l'en éloigner. Éloignez-le également des escaliers ou des éventuels points de chute.
  • Éviter les stimulus : pensez à éteindre les lumières vives ou les sons forts, qui risquent d'accentuer les crises.
  • Surveiller le chien : après la crise, un chien peut être en parfaite santé ou rester désorienté quelques dizaines de minutes. Pensez à le surveiller pour ne pas qu'il se prenne dans les meubles ou se fasse mal.
  • Contacter un vétérinaire : il est indispensable de contacter un vétérinaire après une première crise épileptique ou si la fréquence des crises augmente. Si votre chien est victime d'une crise qui dure plus de cinq minutes, ou de plusieurs crises en une journée, appelez également votre vétérinaire. Un traitement immédiat peut être nécessaire.

Bon à savoir : les crises épileptiques de plus de 5 minutes ou les crises répétées peuvent mettre en danger la santé du chien. Une intervention vétérinaire immédiate est alors nécessaire pour éviter des dommages irréversibles ou le décès de l'animal.

Traitement de l'épilepsie chez le chien

L'épilepsie canine est une maladie qui ne peut pas être guérie. En revanche, il existe des traitements qui permettent de réduire l'intensité ou la fréquence des crises épileptiques.

Après une première crise, le vétérinaire va diagnostiquer et traiter l'épilepsie de la manière suivante :

  • Le diagnostic : différentes observations déterminent si le chien est épileptique ou si la crise est due à un autre problème de santé.
  • Le traitement : en cas d'épilepsie avérée, le chien peut recevoir un traitement à base de molécules (bromure, phénobarbital, diazépam, etc.).
  • Les visites régulières : chaque traitement est spécifique à un individu. Tout au long de sa vie, le chien est régulièrement examiné et le traitement est adapté au fur et à mesure.

Les traitements anti-convulsifs sont donnés à vie et administrés en moyenne 1 à 3 fois par jour.

Bon à savoir : un chien épileptique non traité risque de souffrir de davantage de crises épileptiques. Or, chaque crise aggrave son état et peut donc avoir des conséquences néfastes.

Pour en savoir plus :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides