Chien anxieux

Chien anxieux

Il est très fréquent qu'un chien soit anxieux. L'animal est alors toujours sur ses gardes et peut même en devenir envahissant ou agressif.

Si l'anxiété du chien n'est pas un mal en soi, elle peut vite dériver en trouble du comportement chez le chien. Dans les pires situations, le stress peut devenir difficile à vivre, pour le maître comme pour le chien. Il convient donc d'identifier rapidement un chien anxieux, et de chercher à l'apaiser par tous les moyens.

Le point maintenant.

Symptômes d'un chien anxieux

Chez le chien, l'anxiété est un sentiment souvent mal contrôlé. Il est généré par une peur qui n'est pas toujours justifiée, et peut rapidement dériver en trouble comportemental.

Les chiens peuvent exprimer différemment leur anxiété. S'il est normal qu'un chien soit sur le qui-vive dans une situation dangereuse ou face à un animal inconnu, il est important de faire attention à ce que l'anxiété du chien ne soit pas un problème.

Différents « symptômes » peuvent vous révéler que votre chien est trop anxieux :

  • Il vous suit partout dans la maison.
  • Il semble constamment sur le qui-vive.
  • Il est toujours nerveux.
  • Il fait des allers et retours dans la maison.
  • Il respire bruyamment et émet beaucoup de salive.
  • Il a tendance à s'oublier dans la maison.
  • Il aboie ou gémit régulièrement.

Bon à savoir : à terme, un chien anxieux peut voir son comportement empirer s'il n'est pas pris en charge. Un comportementaliste canin peut justement aider à régler ce type de problème.

Principales causes d'anxiété chez le chien

Face à un chien angoissé ou nerveux, il convient en premier lieu de comprendre la cause de l'anxiété.

Différentes raisons peuvent pousser un chien à être anxieux :

  • La peur : un chien qui a peur de l'orage, du bruit ou des autres animaux aura davantage tendance à souffrir de stress.
  • Les expériences passées : l'anxiété d'un chien peut témoigner d'expériences traumatisantes, ou encore d'un manque de sociabilisation durant sa jeunesse. Ce sont des troubles que l'on peut par exemple trouver chez des chiens adoptés.
  • Le manque d'éducation : un chien qui n'a pas été encadré durant sa jeunesse peut développer différents troubles du comportement. L'anxiété est l'un d'entre eux.
  • L'anxiété de séparation : certains chiens ne supportent pas le départ de leur maître. Ils sont alors très envahissants et ont tendance à adopter un comportement destructeur en l'absence du maître.
  • Une expérience inhabituelle : les chiens sont des animaux d'habitude. Une expérience inconnue (par exemple l'arrivée d'un bébé, un déménagement ou encore une nuit en chenil) peut déclencher une certaine anxiété.

Bon à savoir : l'anxiété d'un chien n'est pas nécessairement un problème si elle est causée par une raison logique et n'est pas permanente. Elle le devient si le stress est une partie proéminente du comportement du chien, y compris dans les situations quotidiennes.

Anxiété chez le chien : les dangers

Si un simple excès de stress de la part du chien peut sembler bénin, ce type de comportement peut rapidement devenir un problème.

Ainsi, l'anxiété du chien peut dériver vers des troubles de comportement importants :

  • agressivité ;
  • morsures ;
  • comportement destructeur du chien ;
  • attachement excessif au maître ;
  • refus de rester seul, etc.

Pour éviter de conforter le chien dans son anxiété, il convient donc de réagir rapidement et de ne pas conforter un chien anxieux dans ses mauvaises habitudes.

Chien anxieux : comment le calmer ?

Face à un chien trop anxieux, il existe différents traitements et solutions. L'idéal est de réagir dès les premiers signes d'anxiété du chien, pour éviter que son comportement n'empire.

Cependant, il n'est jamais trop tard pour guérir le stress d'un chien adulte.

Faire intervenir un comportementaliste ou un vétérinaire

Pour commencer, notons que l'anxiété du chien peut être considérée comme une pathologie. En conséquence, il n'est pas surprenant de faire appel à un expert de la santé pour guérir ce type de troubles.

Vous êtes libre de consulter le spécialiste canin que vous souhaitez :

  • Un vétérinaire peut vous suggérer un traitement médicamenteux, ou vous diriger vers un professionnel de la psychologie canine.
  • Un comportementaliste canin peut vous aider à comprendre l'origine de l'anxiété canine, et vous expliquer comment y mettre fin.

Réagir face à un chien anxieux

Il est également important d'adapter votre comportement à celui du chien. Différentes précautions vous évitent de conforter un chien anxieux dans sa pathologie :

  • N'accordez pas d'attention au chien lorsqu'il est anxieux. Essayer de le rassurer et lui parler d'une voix douce risque de confirmer sa peur et son comportement.
  • Ne criez pas sur un chien anxieux. Le fait de crier ou de punir un chien stressé ne peut qu'affirmer son état.
  • Ne passez pas tout votre temps avec le chien. Être toujours aux côtés du chien risque d'accroître son anxiété lors de vos absences.

Bon à savoir : initier un chiot dès les premières semaines aux situations de la vie quotidienne (bruits, circulation, invités, autres animaux, etc.) permet d'éviter qu'il devienne anxieux lorsqu'il sera confronté à ces situations à l'âge adulte.

Toujours plus de contenus sur les chiens :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides