/ / /
/

Maladies auto-immunes chez le chien

Maladies auto-immunes chez le chien

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Les maladies auto-immunes chez le chien sont des maladies qui poussent l'organisme de l'animal à attaquer ses propres cellules. Ces maladies ne sont donc pas déclenchées par un élément extérieur, mais par le système immunitaire du chien en lui-même. Il est indispensable de traiter rapidement une maladie auto-immune du chien, car ce type de pathologie peut grandement affaiblir l'animal.

Maladies auto-immunes chez le chien : descriptif

Les maladies auto-immunes correspondent à différentes maladies du chien déclenchées par un dysfonctionnement de son système immunitaire. Il s'agit de pathologies assez rares, mais qui peuvent s'avérer très dangereuses pour l'animal.

Définition de la maladie auto-immune canine

On parle de maladie auto-immune pour désigner tous les troubles de santé lors desquels l'organisme du chien attaque ses propres cellules.

Une telle pathologie est caractérisée par différents points :

  • Dans ce type de cas, le système immunitaire du chien ne parvient pas à différencier les éléments étrangers des parties intégrantes du corps du chien ;
  • En conséquence, le corps de l'animal attaque ses propres cellules. Les anticorps du chien se mettent ainsi à attaquer des cellules saines et normales ;
  • Cette maladie entraîne une faiblesse du système immunitaire, puisque les anticorps ne sont plus occupés à attaquer les cellules étrangères.

Ces maladies sont doublement dangereuses. D'une part, elles attaquent l'organisme du chien de l'intérieur. D'autre part, elles rendent l'organisme plus sensible aux attaques extérieures.

Bon à savoir : Il ne faut pas confondre une maladie auto-immune (le système immunitaire attaque le corps du chien) avec une maladie du système immunitaire (le système immunitaire est attaqué par une cause extérieure).

Les différentes maladies auto-immunes chez les chiens

Il est impossible de dresser ici une liste exhaustive des maladies auto-immunes qui peuvent toucher le chien, d'autant plus que certaines de ces maladies sont extrêmement rares. Néanmoins, voici les pathologies les plus connues qui impliquent une telle déficience du système immunitaire :

  • Hypothyroïdie (ou lupus) ;
  • Anémie hémolytique auto-immune ;
  • Polyarthrite rhumatoïde ;
  • Kératoconjonctivite sèche.

Les symptômes de ces maladies varient en fonction de la partie de l'organisme attaquée par les anticorps du chien.

Dans tous les cas, l'apparition d'autres maladies est toujours un risque potentiel si le chien n'est pas traité à temps.

Les causes des maladies auto-immunes chez le chien

Il faut noter que les maladies auto-immunes restent assez rares, et qu'on ne connaît donc pas tout à leur sujet. Les spécialistes ne sont pas forcément d'accord sur les causes exactes d'une telle maladie.

On considère que les maladies auto-immunes surviennent généralement suite à l'hyperactivité du système immunitaire de l'animal. Ce phénomène peut être expliqué par différents points :

Certaines races de chien, notamment le doberman, le teckel ou le rottweiler, sont prédisposées à ce type de pathologies. Néanmoins, les causes exactes de ces maladies sont rarement identifiées.

Les symptômes d'une maladie auto-immune canine

Il est indispensable de traiter rapidement une maladie auto-immune chez le chien. En absence de traitement, l'état du chien va s'aggraver progressivement, en particulier s'il est atteint par des maladies infectieuses.

Différents symptômes peuvent vous indiquer que votre chien est victime d'une maladie auto-immune. Les signes les plus fréquents sont les suivants :

  • troubles cutanés (croûtes, perte de poil, lésions, etc.) ;
  • boiterie ;
  • apathie ;
  • amaigrissement ;
  • perte d'appétit ;
  • douleurs musculaires.

De manière générale, une maladie auto-immune entraîne un affaiblissement général du chien. De nouveaux symptômes risquent de s'ajouter aux premiers si le chien contracte une autre maladie.

Bon à savoir : Ces maladies se déclenchent généralement chez les chiens âgés de 5 ans et plus, mais elles peuvent toucher un chien à tout âge.

Maladie auto-immune chez le chien : traitement

Sans une prise en charge rapide, toute maladie auto-immune remet en cause le pronostic vital de l'animal. Il est donc essentiel de consulter un vétérinaire et de faire réaliser des analyses en cas d'affaiblissement inexpliqué de votre animal de compagnie.

Diagnostic d'une maladie auto-immune chez le chien

Il peut être assez difficile de diagnostiquer une maladie auto-immune, car les symptômes de ce trouble ne sont pas caractéristiques.

C'est l'association de plusieurs symptômes qui peut mettre le vétérinaire sur la piste. Le diagnostic d'une maladie auto-immune peut être réalisé grâce à différents examens :

  • bilan sanguin ;
  • analyse de sang ;
  • analyse d'urines.

Pensez toujours à lister les symptômes dont souffre votre chien, et à détailler son état auprès de votre vétérinaire pour l'aider à réaliser le bon diagnostic.

Traitement de la maladie

Le traitement d'une maladie auto-immune dépend du type de maladie et de l'état de santé du chien. En cas de maladie avancée, un traitement des symptômes s'impose. L'hospitalisation du chien peut être nécessaire dans certains cas.

Généralement, la maladie auto-immune est soignée grâce à un traitement médicamenteux :

  • Médicaments immunosuppresseurs (pour neutraliser les anticorps) ;
  • Corticostéroïdes (pour réduire l'inflammation et soulager la douleur).

Une période de repos est généralement aménagée. D'autres traitements peuvent être nécessaires si l'animal a contracté des maladies.

En règle générale, un chien atteint par une maladie auto-immune va nécessiter des consultations vétérinaires régulières. Le traitement peut être assez délicat à déterminer, d'autant plus que les effets secondaires des médicaments sont nombreux.

Dans certains cas, le traitement médicamenteux peut être nécessaire à vie.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides