Peur du chien

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Tout comme l'homme, un chien peut tout à fait ressentir la peur. Les chiens ont généralement peur face à un danger ou à une menace. Cependant, il arrive qu'un chien soit particulièrement craintif. Or un chien qui a peur de tout peut devenir difficile à vivre au quotidien. D'où l'importance de réussir à canaliser la peur du chien et à rassurer un chien craintif.

Peur du chien : description

Les chiens sont des animaux qui ressentent certaines émotions. Il existe ainsi des chiens tristes tout comme des chiens peureux ou gais. La peur est cependant une émotion assez délicate chez le chien, car elle peut rapidement entraîner des troubles du comportement.

Un chien a généralement peur lorsqu'il perçoit une menace ou un danger. On peut généralement distinguer deux types d'émotions engendrées par cette perception de danger :

  • La peur, quand le danger est perceptible et connu (exemple : présence d'un autre chien). Cette émotion entraîne une réaction vive et brutale ;
  • L'anxiété, quand le danger est inconnu (exemple : bruits extérieurs). Cette émotion est souvent plus étalée dans le temps.

Dans les deux cas, un chien a peur pour son intégrité physique ou pour son bien-être mental. La peur du chien peut entraîner différentes réactions, notamment la fuite, le repli ou l'agressivité.

Causes et risques face à la peur d'un chien

Causes de la peur

Un chien peut avoir peur pour de nombreuses raisons différentes : présence inconnue, bruits, intrusion, etc.

De manière générale, le chien a généralement peur de ce qu'il ne connaît pas. Un chien qui a peur de tout est ainsi un chien qui n'a pas été initié à suffisamment de situations lors de ses premiers mois.

C'est la sociabilisation du chiot qui permet d'éviter une peur excessive chez le chien. Cette sociabilisation passe par l'initiation du chiot aux scènes de la vie quotidienne :

  • présence d'autres animaux ;
  • présence d'humains ;
  • bruits de circulation ;
  • déplacements en voiture ;
  • promenade en ville, etc.

Participer à des cours d'éducation canine, sortir régulièrement le chien et inviter du monde à la maison dès les premiers mois du chiot participe ainsi à limiter les risques qu'il devienne craintif une fois adulte.

Bon à savoir : Une grande partie du comportement du chien dépend de sa sociabilisation et de ses premières semaines, d'où l'importance de sociabiliser et d'éduquer un chiot dès son arrivée à la maison.

Chien craintif : quels sont les risques ?

S'il est important d'éviter la peur excessive chez le chien, c'est parce que cette dernière peut rapidement entraîner des troubles du comportement :

  • anxiété de séparation ;
  • aboiements intempestifs ;
  • agressivité ;
  • fugue, etc.

Un chien craintif risque souvent d'être trop attaché à son maître (source de réconfort). En conséquence, il peut avoir tendance à avoir un comportement destructeur en l'absence du maître.

Bon à savoir : L'anxiété du chien peut entraîner d'autres symptômes dérangeants, comme le vomissement, les tremblements ou les palpitations.

Signes de reconnaissance d'un chien peureux

Il est assez facile de reconnaître quand un chien a peur. Et pour cause, cette émotion négative se ressent à travers son langage corporel :

  • ventre à terre ;
  • oreille basse ;
  • queue entre les pattes ;
  • grognements ;
  • tremblements ;
  • fuite ;
  • aboiements ;
  • gémissements ;
  • urines.

Quand un chien a peur, il essaie à la fois de se protéger mais aussi de faire fuir l'origine de la peur. Cela peut expliquer les aboiements incessants d'un chien, dès qu'il entend du bruit dans la maison.

Peur du chien : nos conseils pour le rassurer

Même s'il est préférable de sociabiliser un chien très tôt pour éviter tout comportement craintif, il est toujours possible de rassurer un chien peureux… à condition de connaître les bonnes pratiques.

Voici différents conseils qui peuvent vous aider à calmer un chien anxieux :

  • Si votre chien vient d'arriver à la maison, ayez le réflexe de le sociabiliser et de l'initier aux scènes de la vie quotidienne ;
  • Si le chien est adulte, commencez par identifier clairement la cause des peurs du chien, de manière à mieux comprendre l'origine du problème ;
  • Ne forcez jamais un chien craintif à confronter directement l'objet de sa peur (personne, animal, etc.). S'il est forcé, le chien risque de se sentir acculé et de chercher à mordre ;
  • Ne caressez jamais un chien qui a peur. Rassurer l'animal qui aboie ou est prostré tend à lui faire comprendre que sa réaction est la bonne, et confirme donc son comportement. Au contraire, récompensez le chien dès qu'il ne montre plus de signes de peur ;
  • Lorsque le chien a peur, restez parfaitement calme et faites comme si de rien n'était. Une réaction excessive de votre part risque d'accentuer sa propre phobie ;
  • Si possible, essayez d'initier progressivement le chien à l'objet de sa peur. S'il a peur des bruits de circulation ou d'orage, faites-lui écouter des enregistrements de ces bruits à la maison. S'il a peur d'un objet, essayez de jouer à proximité de ce dernier. Récompensez l'animal quand il n'est pas craintif face à l'objet de ses phobies ;
  • En cas de peur excessive, il existe des traitements médicamenteux contre le stress du chien. Parlez-en à votre vétérinaire.

N'oubliez pas que le recours à un comportementaliste canin est une excellente manière de comprendre et de traiter les phobies du chien, mais aussi les autres troubles comportementaux.

Consulter un expert est idéal si vous ne parvenez pas à faire cesser les phobies de votre chien par vous même.

Cynophobie : soigner la peur du chien chez l'homme

Profitons du sujet pour évoquer rapidement un problème bien différent : la cynophobie. On parle de cynophobie pour désigner la peur du chien chez l'homme.

Si vous avez une peur panique des chiens et que vous avez du mal à vous contrôler face à un tel animal, sachez qu'il existe également des solutions pour vous :

  • La thérapie contre la phobie du chien chez l'homme passe notamment par l'étude des comportements du chien ;
  • Une mise en contact progressive avec des chiens calmes et parfaitement éduqués peut aider une personne phobique à canaliser ses réactions face à un chien ;
  • Le recours à un psychologue, à un comportementaliste canin ou même à un éducateur canin peut aider une personne à soigner sa peur des chiens.

Tout comme il est possible de soigner un chien craintif, il est tout à fait réalisable pour une personne phobique de calmer ses craintes face à un chien.

Bon à savoir : Une personne atteinte de cynophobie a tendance à avoir des réactions exagérées face à un chien. De telles réactions risquent malheureusement d'exciter le chien et peuvent même le rendre agressif, d'où l'intérêt de soigner une telle phobie.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides