/ / /
/

Hernie discale chez le chien

Hernie discale chez le chien

©GettyImages

La hernie discale est l'un des principaux troubles moteurs chez le chien. Ce problème situé au niveau de la moelle épinière du chien peut entraîner de fortes douleurs, des difficultés de déplacement, voire la paralysie du chien.

Dès lors, il est important de reconnaître rapidement les symptômes d'une hernie discale chez le chien, de manière à traiter cette maladie le plus rapidement possible.

Hernie discale chez le chien : définition et caractéristiques

La hernie discale est un trouble moteur déclenché par un déplacement du disque intervertébral, et qui peut entraîner la paralysie de l'animal. Extrêmement douloureuse, cette pathologie est l'une des premières causes de troubles moteurs chez le chien.

Qu'est-ce qu'une hernie discale canine ?

La hernie discale est un trouble qui touche la moelle épinière, un vaste réseau neuronal qui passe par la colonne vertébrale du chien.

La hernie discale du chien se produit de la manière suivante :

  • Ce problème de santé se déclenche suite au déplacement du disque intervertébral, un disque composé d'une coque dure, et qui contient un noyau liquide.
  • Après un déplacement, l'anneau solide du disque intervertébral peut se briser, ce qui entraîne une « fuite » de son noyau liquide.
  • Les problèmes de mobilité surviennent lorsque le noyau liquide s'échappe et vient compresser la moelle épinière.

Dans un premier temps, la hernie du chien peut entraîner un fort inconfort et des douleurs intenses. Si la moelle épinière est trop compressée, l'animal risque d'être paralysé à vie.

Bon à savoir : selon la position de la hernie discale (cervicale, thoracolombaire, lombaire, sacrée), la paralysie peut toucher soit les membres antérieurs seuls, soit les 4 membres.

Différence entre une hernie discale chronique et une hernie discale aiguë

Il faut savoir que cette pathologie du disque intervertébral peut aussi bien être chronique qu'aiguë :

  • On parle de hernie discale aiguë quand le problème survient de manière brutale, souvent suite à un choc. La douleur est alors fulgurante, et la paralysie peut être entraînée de manière subite, ou en quelques jours, suite à la formation de lésions au niveau de la moelle épinière.
  • On parle de hernie discale chronique quand le problème s'étale dans le temps. Le trouble est alors moins douloureux mais progresse sur plusieurs semaines, voire des mois. Cette forme n'entraîne pas de lésions de la moelle épinière, mais son atrophie (ce qui a le même résultat : la paralysie).

Dans les deux cas, il existe des traitements contre la hernie discale, qui visent à réduire la déformation. Mais tout dommage à la moelle épinière est irréversible s'il n'est pas pris en charge de manière immédiate.

Cela signifie qu'un chien paralysé par une hernie discale ne peut pas retrouver l'usage de ses membres.

Causes d'une hernie discale

Il faut savoir que la hernie discale peut survenir après un choc traumatique au niveau de la colonne vertébrale, ou encore suite au vieillissement ou à une dégénérescence du disque intervertébral.

La cause génétique reste un facteur assez important, puisque certaines races de chien sont prédisposées à ce type de problème. C'est par exemple le cas des races suivantes :

Bon à savoir : de manière générale, la hernie discale est plus susceptible de toucher un chien de petite taille.

Diagnostic de la hernie discale chez le chien

Il est important d'identifier rapidement la hernie discale chez le chien, de manière à la traiter au plus vite.

Différents symptômes peuvent vous alarmer sur l'état de santé de votre chien :

Dans le cas d'une hernie discale chronique, les symptômes sont discrets et étalés dans le temps. Dans le cas d'une forme aiguë de la pathologie, la douleur est intense et ne passera pas inaperçue.

Bon à savoir : il est fréquent qu'un chien souffre de manière silencieuse. Si votre animal est victime de difficultés de déplacement ou que vous remarquez un changement dans son comportement, pensez à consulter un vétérinaire.

Traitement de la hernie discale chez le chien

Si cette pathologie du disque intervertébral est difficile à prévenir, il est néanmoins possible de la traiter.

La rapidité de traitement de la hernie discale est cependant primordiale, puisqu'un animal rapidement pris en charge pourra éviter une paralysie totale ou partielle.

Diagnostic d'une hernie discale

Seul un vétérinaire peut identifier et traiter une hernie discale chez le chien. Différents examens permettent de confirmer ce trouble de santé :

  • radiographie ;
  • myélographie (radiographie réalisée après l'injection d'un produit de contraste) ;
  • scanner ;
  • IRM.

Certains de ces examens peuvent exiger l'anesthésie générale de l'animal. Si une hernie discale est diagnostiquée, le traitement doit être mis en place au plus vite.

Traitement de la hernie discale

Le traitement de ce problème de santé peut dépendre de la nature, de l'avancée et du type de hernie discale.

Selon les cas, votre vétérinaire peut vous recommander :

  • une mise au repos, assortie d'un traitement médicamenteux, de manière à soulager l'animal et à réduire la crise ;
  • une chirurgie, de manière à éviter tout risque de paralysie.

La chirurgie est généralement décidée lorsque les douleurs s'accompagnent d'une paralysie du chien. Et pour cause, le traitement médicamenteux est beaucoup moins efficace contre la paralysie.

Bon à savoir : en cas de paralysie, une chirurgie immédiate dans les 48 heures offre 50 % de chances à l'animal de remarcher un jour. Ce pourcentage de chances passe à 10 % après cette période.

Prévention de la hernie discale chez le chien

Si votre chien est prédisposé à la hernie discale, notez que certaines précautions peuvent limiter les risques :

  • Les chiens obèses ou qui manquent d'activité sont plus susceptibles de souffrir d'une hernie discale.
  • Au contraire, un chien musclé et qui fait régulièrement de l'exercice a moins de chances de souffrir de cette pathologie.
  • Il est conseillé d'éviter les sauts et les escaliers pour les chiens sensibles ou prédisposés à la hernie discale.

Naturellement, il est impossible de prévenir totalement la hernie discale du chien, et le risque est donc toujours présent.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides