/ / /
/

Maladie d'Aujeszky du chien

Maladie d'Aujeszky du chien

©GettyImages

La maladie d'Aujeszky est une maladie infectieuse du chien, pour laquelle il n'existe aucun traitement ni vaccination. Très souvent confondue avec la rage, la maladie d'Aujeszky du chien entraîne malheureusement le même pronostic. Dès lors, il est important de se renseigner sur cette maladie d'origine virale, et de savoir comment protéger son chien.

Maladie d'Aujeszky du chien : qu'est-ce que c'est ?

La maladie d'Aujesky est une maladie infectieuse du chien d'origine porcine. Si elle touche avant tout les porcs et les sangliers, sa transmission au chien reste un risque à ne pas négliger (en particulier pour les chiens de chasse).

Bon à savoir : cette maladie mortelle peut aussi toucher les félins, voire les bovins.

Une « pseudo-rage »

Cette maladie tient son nom du Dr Aladar Aujeszky, un vétérinaire originaire de Hongrie qui a découvert la maladie au cours du XXe siècle. On appelle également cette pathologie « pseudo-rage » car elle entraîne dans les premiers temps des symptômes similaires à la rage.

Forme d'herpès, la maladie d'Aujeszky entraîne de terribles démangeaisons et une vive douleur chez le chien. L'animal atteint va essayer de se mordre jusqu'au sang et s'automutiler pour calmer la douleur.

La maladie attaque ensuite le système nerveux, et entraîne la paralysie du chien, puis la mort.

Comment s'attrape la maladie d'Aujeszky ?

La pseudo-rage du chien est une maladie d'origine porcine, qui touche aussi bien les porcs d'élevage que les sangliers sauvages (qui peuvent être porteurs sains de la maladie).

Cette maladie se transmet :

  • par contact sanguin avec un animal malade ;
  • par ingestion d'abats de porcs ou de viandes d'un animal malade.

Bon à savoir : la maladie ne se transmet que lorsque la viande est mangée crue, car la cuisson tue le virus. Les chiens de chasse sont particulièrement visés par cette maladie, car ils sont parfois directement en contact avec des sangliers morts ou vivants.

Maladie d'Aujeszky du chien : symptômes

La maladie d'Aujeszky a des symptômes parfois confondus avec ceux de la rage, notamment en ce qui concerne les changements de comportement de l'animal.

Un chien touché par cette maladie infectieuse va ainsi développer un certain nombre de symptômes :

  • abattement ;
  • inquiétude et nervosité ;
  • prurit important (démangeaison) ;
  • paralysie ;
  • salivation intense ;
  • troubles respiratoires.

Un chien touché va se gratter au sang au niveau du point d'entrée de la maladie (souvent autour de la gueule), jusqu'à entraîner une plaie. S'ensuit une paralysie partielle, puis une paraplégie qui va entraîner la mort.

Contrairement à la maladie de la rage, le chien garde pleinement sa conscience. Il ne va donc pas forcément devenir agressif.

Bon à savoir : l'incubation de la maladie d'Aujeszky est de 2 à 6 jours. Une fois déclarée, la maladie entraîne la mort en moins de 48 heures. Cela veut dire qu'un chien touché par cette pathologie peut mourir en moins d'une semaine.

Maladie d'Aujeszky du chien : pronostic

Malheureusement, il n'existe ni traitement ni vaccin pour chien contre la maladie d'Aujeszky.

En conséquence, un chien atteint par cette maladie va mourir dans la totalité des cas. L'euthanasie du chien est vivement recommandée chez un animal atteint, de manière à éviter des douleurs inutiles.

En l'absence de vaccin, la prévention est essentielle pour protéger le chien.

Maladie d'Aujeszky du chien : prévention

Face à un pronostic si sombre, on comprend qu'il est indispensable d'appliquer des principes de précaution élémentaires face à cette maladie.

De bons réflexes sont à avoir pour éviter tout risque de contamination :

  • limiter tout contact du chien avec des sangliers ou des porcs ;
  • proscrire la viande de porc crue de l'alimentation du chien ;
  • ne pas donner d'abats ou de viande d'origine douteuse au chien ;
  • pour les chiens de chasse, ne pas laisser l'animal mordre une carcasse de sanglier.

Si la maladie est heureusement assez rare, les risques sont plus importants à proximité des élevages porcins ou dans les régions où les sangliers sont nombreux.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides