Yorkshire

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Yorkshire - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Vif et intelligent, le yorkshire est le petit chien de compagnie par excellence, que l'on peut emmener partout. La vie en appartement lui convient mais malgré sa taille il a besoin de se dépenser !

Yorkshire en résumé

Autres noms : Yorkshire, Terrier du Yorshire

Aptitudes : Chien de compagnie

Les

  • Joueur
  • Sait donner l'alarme
  • Affectueux

Les

  • Têtu
  • Peut devenir tyrannique
  • Peut perdre patience avec les très jeunes enfants

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Mi-long

  • Toilettage

    Mensuel

  • Taille au garot

    20-25 cm

    18-22 cm

  • Poids

    2-3 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    15 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du yorkshire

Caractère du Yorkshire Arioko.com

Le yorkshire est un petit chien vif et alerte. Ne vous fiez pas à son mini-gabarit et ses airs de peluche, il a du caractère ! Il faut également éviter de le surprotéger, car le yorkshire est d'une nature indépendante et, sûrement, le plus indépendant de tous les petits chiens ! Intelligent et drôle, il met de la vie dans la maisonnée. Mais ce n'est pas qu'un chien de salon, il se montre joueur et dynamique, voire chasseur !

Mal éduqué, il peut se révéler têtu et tenir tête malgré ses 2 ou 3 kilos… Courageux et méfiant avec les étrangers, c'est un bon gardien-avertisseur, mais ne comptez tout de même pas sur lui pour effrayer les cambrioleurs...

Éducation

Le yorkshire, malgré sa petite taille, requiert une éducation ferme. Ne capitulez pas devant sa bouille craquante, il en profiterait et pourrait se transformer en petit tyran domestique. Le york, comme n'importe quel chien, doit respecter quelques règles. Tenez-vous y et vous aurez un charmant petit compagnon que vous pourrez emmener partout.

L'apprentissage de la propreté peut être difficile, surtout car ce sont des petits chiens, qu'à tort on sort peu. Évitez les alèses de propreté qui lui apprennent à faire ses besoins dans la maison. Emmenez-le plutôt plusieurs fois par jour dans un endroit calme près de chez vous et félicitez-le lorsqu'il s'y soulage. Dès ses deux mois, il faudra le sociabiliser en lui faisant rencontrer différents types de personnes. Ne le gardez pas constamment dans les bras. C'est un chien, il a des pattes pour marcher (et courir!).

Avec les autres animaux, le yorkshire révèle un caractère dominant malgré sa petite taille. Il peut se montrer téméraire et impulsif en s'attaquant à des chiens plus gros que lui. Il est donc conseillé de toujours le tenir en laisse quand on le sort. Sa cohabitation avec un chat ne pose généralement pas de souci, surtout s'il est habitué tout petit !

Mode de vie du yorkshire

Mode de vie du Yorkshire Arioko.com

Le yorkshire, de par sa petite taille, est une des races les plus compatibles avec la vie en appartement. Ce qui ne vous dispensera pas de deux promenades par jour minimum. Mais c'est avant tout un terrier, dont les ancêtres se débrouillaient seuls pour survivre, et qui s'accommodera fort bien de la vie à la campagne ou d'un jardin.

Il est le compagnon des enfants et des personnes âgées, des globe-trotteurs (on le glisse facilement dans un sac), des marcheurs, des amateurs de concours de beauté… C'est un petit chien très polyvalent qui conviendra à toute la famille. Le york peut côtoyer d'autres chiens, mais attention aux grands chiens fougueux. Un coup de patte de boxer sur la tête d'un yorkshire peut le blesser cruellement.

Attention :  le yorshire n'aime pas la brusquerie, attention aux très jeunes enfants qui pourraient le malmener et lui faire perdre patience !

Le yorshire est sportif et peut pratiquer l'agility ou faire du jogging, en dosant tout de même votre effort en fonction de ses petites pattes.

 

 

Hygiène et santé

Toilettage

La toison du York, c'est ce qui fait son charme, mais elle nécessite de l'entretien ! Il faudra le brosser et le démêler chaque semaine, et lui donner un bain une fois par mois. On peut le sécher au sèche-cheveux. Vous pouvez couper les longues franges aux ciseaux pour les égaliser, ou opter pour une coupe courte qui lui donne un air fripon.

Une visite tous les trois mois chez un toiletteur est recommandée. La coupe du yorkshire peut être mi-longue ou courte, ou même tondue ; cette dernière rendant son entretien plus aisé.

Soins

On nettoiera les yeux du yorkshire une fois par semaine avec une lotion spéciale, voire tous les jours s'ils sont tendance à couler. De même avec les oreilles. Il faudra parfois lui couper les griffes, il est si léger qu'il les use peu.

Il est important de lui brosser les dents trois fois par semaine afin de retarder l'apparition de tartre. On l'y habituera dès son plus jeune âge. Il existe des dentifrices sans rinçage spécial chien.

Santé

Le yorkshire, malgré sa taille miniature, est solide : un champion de longévité ! Il est cependant prédisposé à certaines pathologies plus ou moins sérieuses. Le york est sujet à la luxation de la rotule, entraînant des boiteries intermittentes. Il développe du tartre dentaire qui provoque gingivite et chute de dents : des détartrages sont nécessaires régulièrement. Il peut être atteint d'un syndrome de Cushing (maladie hormonale des glandes surrénales). En vieillissant, il peut souffrir d'un collapsus trachéal (écrasement de la trachée provoquant des toux) ou d'une insuffisance cardiaque.

Note : le yorkshire est une race prédisposée à des malades congénitales comme l'hydrocéphalie, le shunt porto-systémique (vaisseau anormal obligeant le sang à contourner le foie) et la maladie de Legg-Perthes-Calvé (défaut de vascularisation de la tête du fémur entraînant une nécrose de l'os).

Alimentation

Selon son âge, son activité physique ou ses besoins spécifiques, l'alimentation du yorkshire peut varier.

Origines du yorkshire

Origines de la race Yorkshire Arioko.com

Durant la révolution industrielle, au XIXe siècle, les ouvriers de l'industrie de la laine quittent l'Écosse pour s'installer dans le comté du Yorkshire, en Angleterre, avec leurs chiens. Ceux-ci vont s'accoupler avec des chiens de petite taille au poil court.

Les braconniers les utilisaient déjà, ils apprécient la longueur du poil de ce petit chien qu'ils peuvent rattraper plus facilement pour les glisser dans leur besace. Ce poil long provient d'un croisement avec des bichons maltais, rapportés par des marins ayant écumé la Méditerranée.

Les mineurs sont également séduits par ce petit chien pouvant se glisser dans les terriers et éliminer les rats sévissant dans les mines.

Le succès du yorkshire ne s'est plus démenti depuis l'exposition de Birmingham, en 1860. Pour la première fois, un chien n'a pas été jugé seulement en termes d'utilité, mais aussi en termes d'élégance.

La race est reconnue en 1886. Aujourd'hui, sa renommée est internationale.

Description physique

Truffe et museau

Le museau du yorkshire est court et sa truffe noire.

Yeux

Les yeux sont moyens, sombres et brillants, mais pas proéminents.

Oreilles

Les oreilles du yorkshire sont petites et prennent la forme d'un V. Elles sont dressées et recouvertes d'un poil court.

Poil

Le poil est long, raide et soyeux sur le corps. La robe est fauve intense (tête, poitrail, membres) et bleu acier (corps).

Queue

Dotée de longs poils, la queue peut être coupée après la naissance ou laissée longue. Sa couleur est généralement plus foncée que sur l'ensemble du corps.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides