Berger allemand

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Berger allemand - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Fidèle, obéissant, facile à éduquer et à dresser : le berger allemand réunit de grandes qualités dans un corps d’athlète.

Berger allemand en résumé

Autres noms : Berger allemand, Berger alsacien, Chien-loup, Deutscher Schäferhund, German shepherd dog

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense, Truffier

Les

  • Fidèle
  • Intelligent
  • Sociable

 

Les

  • Exclusif
  • Parfois jaloux
  • Peut être agressif s'il est mal éduqué

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Mi-long

    Dur

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    60-65 cm

    55-60 cm

  • Poids

    22-40 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    10-13 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du berger allemand

Caractère du Berger allemand Arioko.com

Réputé pour son caractère équilibré, le berger allemand garde toujours le contrôle. Chien calme, il analyse la situation et réagit en fonction des stimuli qu’il perçoit. Doué d'une capacité d'adaptation, il s’accommode de tous les transports, déménagements, voyages, changements de lieux, du moment qu’il est avec vous ! À la maison, il sait se montrer discret et obéissant.

Ce qui frappe le plus chez cet animal toujours en éveil, c’est son intelligence et sa remarquable capacité d’adaptation. Toujours prêt à apprendre de nouveaux ordres, le berger allemand les exécute avec joie, tant que son maître garde son respect et sa confiance. C’est un chien éveillé, très attentif à ce qui se passe autour de lui, très disponible pour son maître et sa famille.

Tourné vers l’extérieur, il s’entend aussi bien avec ses congénères qu’avec les autres animaux qu’au pire il considérera avec indifférence. Très sociable, il ne montre aucune agressivité ni crainte envers les étrangers. Une fois les présentations faites, un étranger ne craint plus rien d’un berger allemand, car il fait partie de son univers.

Éducation

Par ses capacités, le berger allemand peut être chien de compagnie, chien de garde, et bien plus encore… à condition qu'il ait reçu une solide éducation d'une personne capable de s'ériger en maître et le contrôler. En effet, il est indispensable dès son plus jeune âge de mettre en place la hiérarchie au sein de la famille : dans l'ordre des priorités, il passe en dernier, après le plus petit des enfants. Il ne doit pas avoir le droit de monter sur les lits et les fauteuils, et vous devrez, de temps en temps, lui retirer sa gamelle quand il mange. Ainsi, il saura que c'est vous le chef et qu'il doit vous obéir au doigt et à l'œil.

Tout petit, vous devez l'emmener avec vous pour qu'il s'habitue aux bruits, aux gens et aux autres animaux. Le berger allemand, sous ses dehors de « gros dur », a besoin d'être éduqué en douceur. Vous devrez donc faire preuve de :

  • patience car il a besoin de comprendre ce que vous attendez de lui ;
  • douceur pour lui faire retenir les ordres à apprendre ;
  • fermeté pour imposer votre volonté sans user d'une brutalité qu'il ne supporterait pas.

Mode de vie du berger allemand

Mode de vie du Berger allemand Arioko.com

Plus le berger allemand dispose de place, et plus il est content : à lui les grands espaces ! Mais il sait s'adapter à toutes les situations et peut éventuellement vivre en appartement. À condition de le sortir souvent et de faire de très longues promenades avec lui, et pas seulement le tour du pâté de maisons.

Mais l'idéal est encore de pratiquer avec lui un sport canin : concilier dans une même activité le sport et le plaisir d'obéir à son maître fait de lui le plus heureux des chiens. Champion toutes catégories, le berger allemand se distingue dans de nombreuses disciplines par sa rapidité, son flair et son obéissance infaillible. Ainsi, il excelle en ring, mondioring, obéissance, pistage, agility, cani-cross, obé-rythmée, flyball, frisbee…

Hygiène et santé

Toilettage

S'il est un chien qui ne fait pas le bonheur des toiletteurs, c'est bien le berger allemand ! Rustique et facile d'entretien, un bon coup de brosse une fois par semaine lui suffit amplement. Les franges de la queue et des pattes seront plutôt peignées avec un peigne à grosses dents.

Soins

L'un des petits défauts du berger allemand est qu'il sent assez fort. Mais, même si vous êtes un peu incommodé par son odeur, ne le baignez pas plus souvent que deux à trois fois par an : cela risquerait d'affaiblir l'imperméabilité de son pelage.

Santé

De constitution robuste, le berger allemand est peu sujet aux affections. Son principal problème de santé, la dysplasie de la hanche, est en net recul depuis quelques années, grâce à une politique de sélection très sévère de la part du club. En effet, les sujets atteints de cette maladie n'ont pas le droit d'être utilisés pour la reproduction, afin qu'ils ne transmettent pas le gène responsable à leurs descendants. La dysplasie de la hanche se manifeste par une boiterie des membres arrière car l'articulation de la hanche est déformée.

Bon à savoir : pour éviter les risques de dysplasie de la hanche, il est conseillé d'acheter votre futur compagnon dans un élevage agréé par le club de la race.

Alimentation

Comme tous les grands chiens, le berger allemand peut être sujet à la torsion d'estomac, il est donc recommandé de lui donner sa nourriture en fin de journée, avant de dormir, afin qu'il ait le temps de digérer.

Origines du berger allemand

Origines de la race Berger allemand Arioko.com

Jusqu’au XIXe siècle, on pouvait distinguer plusieurs races de chiens de berger allemand, originaires de différentes provinces. Vers 1870, face à une révolution industrielle inexorable, quelques pionniers tentent de sauver de la disparition les chiens de berger. Deux types émergent de cette sélection : en Allemagne du sud, le berger du Wurtemberg, et en Allemagne centrale, le berger de Thuringe. Des croisements sont effectués entre ces deux races avec pour objectif la création d’un chien unique, réunissant leurs qualités. En 1899, le capitaine Max Emil von Stephanitz achète son premier chien, Horand von Grafath, et l’inscrit sous le numéro un du Livre des origines du berger allemand. Il est le point de départ de son élevage, qui marque la naissance de la race telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du berger allemand est noire, bien développée et plate à son extrémité.

Yeux

Ses yeux, de couleur foncée, sont de taille moyenne, en amande, légèrement obliques.

Oreilles

Les oreilles du berger allemand sont de taille moyenne, dressées, portées bien droites et symétriques.

Poil

Le pelage du berger allemand est double : un sous-poil et un poil de couverture. Celui-ci est dense, droit, rude et bien couché. Le poil peut être noir et gris ou noir avec des marques brunes, jaunes, gris clair.

Queue

La queue du berger allemand est tombante en décrivant une légère courbe, quand il est en action, elle se relève davantage.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides