Montagne des Pyrénées

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Montagne des Pyrénées - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le montagne des Pyrénées est un bon gros géant au caractère bien trempé. Il n'est pas à mettre entre toutes les mains et doit vivre dans son élément, la montagne.

Montagne des Pyrénées en résumé

Autres noms : Montagne des Pyrénées, Chien de montagne des Pyrénées, Patou

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense, Chien de berger, Attelage

Les

  • Affectueux
  • Indépendant
  • Bon gardien

 

Les

  • Collant
  • Fugueur
  • A besoin d’espace

 

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Mi-long

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    70-80 cm

    65-75 cm

  • Poids

    45-60 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    10-12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du montagne des Pyrénées

Caractère du Montagne des Pyrénées Arioko.com

Le montagne des Pyrénées est un chien resté très nature, qui doit vivre dans les conditions les plus proches de celles pour lesquelles il a été créé. Pour son bonheur et le vôtre, il est donc préférable de ne pas le choisir si vous ne pouvez pas lui apporter des conditions de vie qui lui conviennent.

Il a besoin, pour son équilibre, d'un espace à sa taille. Pas question de se contenter d’un petit appartement ou même d’un petit jardin : il ne peut s’épanouir que dans la nature. Son atavisme de gardien s’accommode mal d’une trop grande promiscuité : à la moindre alerte, il donne l’alarme de sa voix de basse. Mais, si la personne qui passe est connue de lui, il ne lèvera même pas un sourcil. En revanche, si un inconnu a la prétention de pénétrer chez lui, il se montre très persuasif : avançant sa masse imposante, il s’interpose de manière très ferme, dissuadant l’imprudent.

L’affection que le montagne des Pyrénées porte à l’homme est pleine d’ambivalence : il est très attaché à ses maîtres, au point parfois de se montrer collant, mais il est aussi indépendant et fugueur à ses heures… Il a donc besoin à la fois du contact de son maître, mais aussi de sa poigne.

Éducation

Avec un chien de ce gabarit, pas question de se laisser marcher sur les pieds. Sous prétexte que c’est une boule de poils craquante quand il est petit, ne vous abstenez pas de leçons d’éducation. Et, emporté par vos souvenirs émus de Belle et Sébastien, ne croyez pas que votre montagne des Pyrénées reviendra spontanément au premier coup de sifflet, comme à la télé !

Pour obtenir un minimum d’obéissance, vous devez en passer par des séances d’éducation qui peuvent paraître fastidieuses. Mais elles sont le passage obligé pour devenir le maître responsable d’un chien bien élevé.

Pour cela, il faut, dès le plus jeune âge, inculquer à votre chien les règles de base de la vie avec les humains : respect de leur autorité, repas après celui de la famille, obéissance au rappel… Les ordres de base doivent être acquis dès que le chiot devient adolescent et être régulièrement testés, afin d’être sûr que le chien ne les a pas oubliés.

En revanche, le montagne des Pyrénées est un gardien suffisamment dissuasif pour qu’il ne soit pas nécessaire d’accroître son agressivité par un dressage à la défense.

Mode de vie du montagne des Pyrénées

Mode de vie du Montagne des Pyrénées Arioko.com

Le montagne des Pyrénées est aujourd'hui à nouveau utilisé par les bergers. Il a retrouvé le chemin des pâturages pour défendre les troupeaux de moutons contre les prédateurs.

En dehors de cette aptitude innée, le chien de montagne des Pyrénées doit pouvoir vivre au grand air. Il ne pratique pas vraiment de sport canin, mais peut éventuellement pratiquer l'agility ou l'attelage.

 

Hygiène et santé

Toilettage

Le poil très épais du montagne des Pyrénées nécessite un brossage régulier. Il ne faut surtout pas le laver, sinon il perdrait ses vertus imperméables et protectrices.

Soins

Côté santé, le montagne des Pyrénées est un chien robuste. Il est recommandé de l'inspecter régulièrement afin de s'assurer que des parasites ne se sont pas logés dans son poil, ou qu'il n'a pas été blessé.

Santé

Il peut arriver que le montagne des Pyrénées soit touché par des maladies génétiques : le syndrome de Wobbler (compression de la moelle épinière dans la région du cou) ou le complexe polyneuropathie avec paralysie laryngée (atteinte de l'ensemble des nerfs). Comme toutes les grandes races, il peut être atteint de dysplasie de la hanche et de torsion d'estomac.

Alimentation

Le montagne des Pyrénées est une race géante : son amplitude de croissance (différence entre son poids de naissance et son poids adulte) est de 100, quand celle d'un caniche n'est que de 20 ! Il peut gagner jusqu'à 250 g de poids par jour en période de croissance.

Par rapport aux petites races, la soudure de ses cartilages est beaucoup plus tardive. Surveillez son alimentation en période de croissance : il ne faut pas lui donner trop à manger, ce qui l'alourdirait prématurément et provoquerait des problèmes articulaires. Il est vivement conseillé de respecter les rations et de lui donner à manger en plusieurs fois.

Origines du montagne des Pyrénées

Origines de la race Montagne des Pyrénées Arioko.com

Le montagne des Pyrénées descend vraisemblablement du dogue du Tibet. Il est cité dès le XIVe siècle : dès 1350, il gardait les châteaux de Foix, Orthez et Carcassonne. Il est apprécié comme chien de compagnie au XVIIe siècle ; il connaît la gloire à la cour de Louis XIV.

La première description détaillée de ce chien date de 1897. Dix ans plus tard sont créés les premiers clubs de race et en 1923 le standard officiel de la race est publié. Les deux guerres mondiales donnent un coup d'arrêt à l'élevage, qui manque disparaître.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du montagne des Pyrénées est entièrement noire, terminant un museau large, de bonne longueur, aminci à son extrémité.

Yeux

Ses yeux sont plutôt petits, de couleur brun ambré. Ils sont bordés de paupières teintées de noir.

Oreilles

Placées à hauteur de l’œil, les oreilles du montagne des Pyrénées sont assez petites, de forme triangulaire et s’arrondissent à leur extrémité. Elles tombent à plat contre la tête.

Poil

Le poil du montagne des Pyrénées est bien fourni, plat, assez long et souple. Bien épais, il permet de protéger le chien contre les intempéries.

Le montagne des Pyrénées peut être blanc ou blanc avec des taches grises, jaune pâle, louvetées (fauve ou sable charbonné) ou orange sur la tête, les oreilles et à la naissance de la queue.

Queue

Sa queue est assez longue et touffue, formant un panache. Portée basse au repos, avec son extrémité formant un crochet, elle se relève sur le dos quand le chien est en éveil.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides