Chien du pharaon

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Chien du pharaon  - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le chien du pharaon est un chien de chasse, élégant et puissant, au poil court et à la robe rouge. Son élégance et son intelligence en font aujourd'hui un chien prisé pour la compagnie.

Chien du pharaon en résumé

Autres noms : Chien du pharaon, Terrier des pharaons, Lévrier du pharaon

Aptitudes : Chien de compagnie

Les

  • Intelligent
  • Excellent chasseur
  • Rarement malade

Les

  • Besoin constant d'exercice
  • Inadapté à la vie en appartement
  • Puissant instinct de chasseur

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Court

  • Toilettage

    Mensuel

  • Taille au garot

    56-63 cm

    53-61 cm

  • Poids

    20-25 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    13 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du chien du pharaon

Caractère du Chien du pharaon Arioko.com

La morphologie du chien du pharaon évoque d'emblée celle du lévrier. C'est un chien de chasse remarquable pour le gibier à plumes et à poil (le lapin et le lièvre, notamment).

D'un naturel gai et joueur, affectueux avec son maître, il est un agréable compagnon qui aime être le centre d'attention. Très actif, sportif, endurant, il a besoin de se dépenser quotidiennement. Son maître devra être lui-même sportif ou chasseur.

Sa méfiance naturelle envers les étrangers peut en faire un bon gardien mais ce n'est pas pour autant un chien de garde car il aboie peu.

Éducation

L'éducation du chien du pharaon est plutôt facile car il n'est ni agressif, ni têtu, ni désobéissant. Très réceptif, Il aime apprendre et comprend très vite ce que l'on attend de lui. C'est aussi un chien de chasse à l'instinct très puissant et un maître expérimenté est recommandé pour parvenir à le promener sans laisse.

Très sociable envers ses congénères, il se montre doux et tolérant avec les enfants. Actif sans être nerveux, il peut vivre auprès de personnes âgées. La cohabitation avec d'autres espèces doit être inculquée précocement comme chez tout chasseur inné. Endurant et passionné, s’il ne chasse pas et qu’il est adopté en tant que chien de compagnie, il fera alors la chasse à tout ce qui bouge autour de lui.

Mode de vie du chien du pharaon

Le chien du pharaon possède toutes les qualités d'un excellent chasseur : vue, odorat, ouïe. La chasse est sa passion, il s'épanouira particulièrement dans cet environnement. Il peut s’accommoder d'une vie familiale, à condition qu'il puisse exprimer toute sa sportivité.

C'est un chien agréable à vivre pour toute la famille, enthousiaste, affectueux, énergique et joueur. Son besoin constant d'exercice ne facilite pas sa vie en appartement. Comme il aboie très peu, il peut vivre en citadin sans déranger les voisins trop près, mais il doit pouvoir courir librement assez souvent pour se dépenser totalement.

Hygiène et santé

Toilettage

Le pelage lisse du chien du pharaon nécessite un bon brossage quotidien afin de le maintenir bien brillant.

Soins

Le chien du pharaon ne demande aucun soin particulier.

Santé

Rarement malade, le chien du pharaon ne souffre d'aucune maladie congénitale ni de pathologie particulière. C'est un chien rustique et robuste.

Alimentation

Le chien du pharaon n'est pas difficile. Sa ration doit être adaptée en fonction de l'intensité de son activité.

Origines du chien du pharaon

Parmi tous les lévriers, le chien du pharaon est celui qui ressemble le plus à leur ancêtre commun : le tesem (ou lévrier de Kheops). On le retrouve, il y a 7000 ans, représenté sur les fresques des tombes égyptiennes évoquant des scènes de chasse. Cette race canine serait apparue environ 1000 J.-C., avec l'arrivée des voyageurs phéniciens et crétois débarqués sur l'île de Malte, où trois variétés firent souche : le cirneco de l'Etna en Sicile, le podenco ibicenco aux Baléares et le chien du pharaon dans l'île de Malte.

C'est au début du XXe siècle, plus précisément dans les années 1920, que des voyageurs britanniques le remarquent pour la première fois et l'exportent alors en Angleterre. Ce n'est que plus tard que le chien du pharaon fut reconnu officiellement par la fédération canine internationale en 1963.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du chien du pharaon est toujours de couleur foie, dans un ton assorti à sa robe. Son museau est en cône, légèrement plus long que le crâne.

Yeux

Les yeux du chien du pharaon sont ovales et d’une belle couleur ambre qui s’harmonise totalement avec la robe. L'expression est éveillée et intelligente.

Oreilles

Les oreilles sont larges, plutôt longues et fines, portées bien dressées. Au repos, elles peuvent retomber en arrière.

Poil

La couleur de sa robe peut être d’un rouge brun à rouge brun foncé, marqué d’une tache blanche à la poitrine, d’un bout de queue blanc, et parfois une fine bande blanche sur le museau. Le court poil serré de sa robe est brillant, il peut être très fin ou légèrement dur.

Queue

La queue du chien du pharaon est assez épaisse à la base et fine à l'extrémité. Portée haut et recourbée en action, elle descend à peine au-dessus du jarret au repos : c'est la queue typique du lévrier !

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides