Labrador

Labrador - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le labrador est un compagnon idéal : obéissant, gentil, placide. Il est aussi sportif et excellent rapporteur. Sa douceur en fait un très bon chien d'assistance.

Labrador en résumé

Autres noms : Labrador, Retriever du labrador, Labrador retriever

Aptitudes : Chien de compagnie, Chasse (leveurs/rapporteurs), Truffier

Les

  • Très affectueux
  • S’entend très bien avec les enfants
  • Facile à vivre

Les

  • Un peu collant
  • Mauvais gardien
  • Rapporte tout

 

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Court

  • Toilettage

    Mensuel

  • Taille au garot

    56-57 cm

    54-56 cm

  • Poids

    25-35 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    12-13 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du labrador

Caractère du Labrador Arioko.com

Le labrador est un chien parfait, ou presque. Particulièrement facile à vivre, il s’adapte facilement à toutes les circonstances à condition qu’il soit avec ses maîtres. Très proche de sa famille, il est docile et comprend très vite les ordres qu’on lui donne.

C’est un chien précoce, qui peut être parfaitement obéissant dès 8 ou 10 mois. S’il est heureux en famille, il sait aussi se faire oublier quand c’est nécessaire et peut sans aucun problème être emmené pour la journée dans un bureau. Il restera couché aux pieds de son maître, son plus grand bonheur !

Le labrador adore les enfants. Très proche d’eux, il partage leurs jeux et ne montre jamais d’impatience ou d’énervement. Au pire, il s’en va quand il a envie d'être tranquille.

Avec les étrangers, le labrador est toujours amical, ce qui en fait un piètre gardien. Très sociable avec les humains, il l’est aussi avec ses congénères, avec lesquels il est curieux et placide. Il ne cherche jamais la bagarre et si un chien se montre agressif avec lui, il s’en va.

Éducation

Très souple, le labrador est facile à éduquer et comprend très vite les ordres que vous lui donnez. Même si vous êtes peu expérimenté en éducation canine, vous serez surpris des résultats que vous obtiendrez.

Le labrador fait partie des chiens les plus souvent choisis pour porter assistance à des personnes handicapées grâce à sa rapidité de compréhension, sa douceur et sa volonté de faire plaisir. Vous obtiendrez tout ce que vous voulez de votre compagnon en lui donnant des ordres brefs, précis, sur un ton calme. Profitez de séances de jeu pour lui apprendre les bonnes manières, sans le lasser toutefois.

Le labrador adore rapporter des objets : encouragez cette aptitude. Vous pourrez ainsi, petit à petit, pendant des séances de jeux de rapport, lui inculquer les notions de base de l’éducation : « assis », « pas bouger », « au pied. »

Mode de vie du labrador

Mode de vie du Labrador Arioko.com

Si le labrador adore rester tranquille à vos côtés, il a aussi besoin de se dépenser. Si vous vivez en ville, ne négligez pas les grandes balades du week-end, essentielles à son bien-être. Il a besoin de courir et de se défouler. Si vous vivez à la campagne et que vous disposez d'un grand jardin, vous pouvez le laisser s'y ébattre dans la semaine, à condition de lui offrir de longues sorties le week-end.

À la chasse, le labrador est un excellent chien de rapport, efficace et doux. Le labrador est un concurrent idéal pour le flyball ou le frisbee. L'agility lui convient aussi tout à fait. Pour les maîtres très sportifs, le labrador peut pratiquer avec eux le jogging, le canicross, ou le canicyclocross. Enfin, pour ceux qui souhaitent aller encore plus loin, le labrador remporte avec succès des épreuves de pistage, de cavage ou encore de field-trial.

Par ailleurs, le labrador est l'une des races les plus souvent choisies pour assister les humains, qu'ils soient handicapés physiques ou mentaux ou comme chien de recherche de drogue ou d'explosifs.

 

Hygiène et santé

Toilettage

Comme tous les chiens à poil court, le labrador ne requiert pas de toilettage particulier. Un bon coup de brosse ou de gant en caoutchouc de temps en temps pour éliminer les poils morts suffit. En période de mue (à l'automne et au printemps) la fréquence des brossages doit être augmentée.

Soins

Comme le labrador aime fouiller dans les buissons, il faut l'inspecter à chaque retour de promenade. Coussinets, oreilles, yeux, gueule, tout doit être vérifié avec attention pour prévenir les infections par des épines ou des épillets qui se seraient plantés dans sa peau.

Il ne faut pas chercher à le sécher quand il rentre mouillé : son poil de couverture retient l'eau en surface. En le frottant, vous ne feriez que faire pénétrer l'eau dans son sous-poil et le mouiller plus encore !

Santé

Certains labradors peuvent être atteints de maladies génétiques :

  • atrophie progressive de la rétine ;
  • dysplasie coxo-fémorale ;
  • collapsus induit par l'exercice (troubles de la locomotion, de l'équilibre et de la coordination) ;
  • dystrophie musculaire, myopathie centronucléaire (faiblesse musculaire) ;
  • narcolepsie (troubles du sommeil) ;
  • axonopathie (destruction de cellules nerveuses) ;
  • hernie discale.

Certaines peuvent être dépistées par des tests. Il est donc important de choisir son chiot dans un élevage sérieux, qui pourra fournir les papiers officiels et toutes les garanties de bonne santé des reproducteurs.

Alimentation

Selon son âge, son activité physique ou ses besoins spécifiques, l'alimentation du chien peut varier. Celle-ci va dépendre aussi bien de son poids que de son mode de vie.

L'alimentation du labrador doit tenir compte, entre autres, de son activité.

Origines du labrador

Origines de la race Labrador Arioko.com

Les ancêtres du labrador ont vraisemblablement été introduits sur l'île de Terre-Neuve par les colons anglais aux alentours de 1700. En effet, ils avaient besoin d'auxiliaires de chasse et de chiens capables de les aider à transporter le bois nécessaire au fumage des poissons. Le labrador se spécialise peu à peu dans le rapport des poissons échappés des filets et devient un auxiliaire indispensable des pêcheurs.

Au début du XIXe siècle, des nobles anglais, très amateurs de chasse et en visite sur l'île, sont séduits par ce chien robuste, résistant au froid et excellent rapporteur. Ils achètent quelques spécimens aux Terre-Neuvas et les ramènent en Angleterre, où ils font des merveilles à la chasse…

L'engouement pour le labrador était en route, pour ne plus jamais s'arrêter. Après quelques croisements, sans doute avec des pointers et d'autres membres de la famille des retrievers, le type du labrador est définitivement fixé.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du labrador doit être large et bien développée. Elle termine un museau puissant.

Yeux

Ses yeux sont de taille moyenne, de couleur marron ou noisette.

Oreilles

Les oreilles du labrador sont attachées plutôt en arrière et tombent contre la tête.

Poil

Son poil est court et dense. Il peut être noir, jaune ou chocolat.

Queue

La queue du labrador est très épaisse à la naissance, s’effilant vers l’extrémité et de longueur moyenne. On l’appelle « queue de loutre ».



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides