Leonberg

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Leonberg - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Avec sa taille imposante, le leonberg est un chien très dissuasif, mais jamais agressif. Ce bon géant est une nounou hors pair, il adore les enfants.

Leonberg en résumé

Autres noms : Leonberg, Chien de Leonberg, Leonberger

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense, Attelage

Les

  • Débonnaire
  • Calme
  • Gentil

 

Les

  • Démonstratif
  • Collant
  • Brusque

 

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Mi-long

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    72-80 cm

    65-75 cm

  • Poids

    60-80 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    11-12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du leonberg

Caractère du Leonberg Arioko.com

Le leonberg est un chien impressionnant mais pondéré et calme. Mais calme ne veut pas dire apathique : il a du répondant si un intrus venait importuner sa famille.

Son regard doux est la preuve de sa gentillesse. Il est très attaché à ses maîtres, auxquels il fait une fête débridée à chaque retour à la maison.

Le leonberg a gardé un atavisme de chien de berger très fort. Il aime donc se choisir un point d’observation afin de surveiller toutes les allées et venues et les éventuelles intrusions. Dans la maison, il choisit les points stratégiques comme les couloirs ou les entrées de pièces. Dans le jardin, son poste d’observation préféré sera le perron.

Le leonberg est le chien idéal des familles : il est à la fois doux et protecteur, gardien et compagnon de tous les jeux. Il ne montre jamais d’impatience et supporte, stoïque, tous les jeux des enfants, et tout particulièrement de servir de monture aux petits brigands ! Son instinct de protection permet de lui confier ses enfants en sachant qu’aucun étranger ne risque de s’en approcher.

Éducation

Pour un chien de ce gabarit, l’éducation du leonberg est relativement aisée. Mais il ne faut pas la négliger pour autant. En effet, avec un molosse, une éducation bâclée peut avoir de lourdes conséquences.

Dès son arrivée à la maison, il faut mettre en place les principes de base : pas question de faire ses quatre volontés ! S’il vous mordille la main, essaie de monter sur le canapé, grogne lorsque vous le manipulez, il faut le remettre à sa place, gentiment, mais fermement. Comme il est très attaché à ses maîtres, il se sentira bien puni si vous l’ignorez pendant quelques minutes. Parfois dominant, le leonberg a besoin d’être recadré régulièrement.

À l’âge adulte, il ne faut pas tolérer qu’il vous saute dessus, même si c’est pour faire la fête. Car à chaque fois qu’il pose ses deux pattes sur vos épaules, il démontre que c’est lui le chef !

Mode de vie du leonberg

Mode de vie du Leonberg Arioko.com

Bien que le leonberg soit un grand chien plutôt costaud, il n'a pas besoin d'énormément d'espace pour être heureux. En effet, comparativement à d'autres races de même gabarit, il peut vivre dans des endroits plus petits. Toutefois, il ne serait bien sûr pas heureux dans un petit studio ! Il n'est pas très remuant et peut vivre en appartement, à condition de lui offrir de grandes promenades quotidiennes. Une maison avec jardin est préférable, à condition cependant de ne pas considérer le jardin comme un moyen d'éviter de le promener. Pour lui, être cantonné dans un jardin de quelques mètres carrés équivaut à vivre dans un appartement.

Le leonberg est un sportif, mais tous les sports de défense lui sont interdits (Ring, RCI, Campagne, etc.). En effet, son physique, sa puissance et son caractère doux sont incompatibles avec ces sports. En revanche, il peut obtenir de très bons classements dans d'autres disciplines comme en agility, obéissance, pistage, travail à l'eau ou encore attelage.

Hygiène et santé

Toilettage

Son poil mi-long nécessite bien sûr un bon brossage régulier, 1 fois par semaine suffit, sauf en période de mue, où il devra être un peu plus fréquent.

Soins

Le leonberg est un chien robuste qui ne nécessite pas de soins particuliers.

Santé

Comme tous les chiens de grande race, le leonberg peut être sujet à la torsion d'estomac et à la dysplasie de la hanche. Il peut être atteint d'une maladie génétique, la polyneuropathie héréditaire du leonberg (atteinte des nerfs reliant la moelle épinière aux muscles), au pronostic sombre, car il n'existe pas de traitement. Toutefois, il existe un test génétique.

Alimentation

Selon son âge, son activité physique ou ses besoins spécifiques, l'alimentation du chien peut varier.

À noter : comme pour tous les chiens de grande race, l'alimentation du leonberg doit être surveillée de près pour favoriser sa croissance et avoir un chiot en bonne santé.

Origines du leonberg

Origines de la race Leonberg Arioko.com

Le leonberg doit son nom à la petite ville de Leonberg, près de Stuttgart, en Allemagne. Vers 1830, Heinrich Essig, conseiller municipal de la ville, croise une chienne terre-neuve avec un saint-bernard, puis il enrichit ce croisement avec un montagne des Pyrénées. Les premiers chiens d’apparence « leonberg » naissent en 1846.

À la fin du XIXe siècle, en Bade-Wurtemberg, le leonberg était utilisé comme chien de ferme, ses qualités de chien de garde et de trait étant très appréciées. Pendant les deux guerres mondiales et pendant les années d’après-guerre, le nombre des chiens d’élevage diminue de façon dramatique et la race manque disparaître. Elle est heureusement sauvée.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du leonberg est toujours noire. Elle termine un museau plutôt long, qui ne s’amenuise jamais en pointe.

Yeux

Ses yeux vont de brun clair à brun aussi foncé que possible. Ils sont de taille moyenne, ovales, ni enfoncés ni saillants, ni trop rapprochés ni trop écartés.

Oreilles

Elles sont attachées haut et pas trop loin en arrière, tombantes, de grandeur moyenne, charnues et bien accolées à la joue.

Poil

D’une texture moyennement douce à rude, d’une bonne longueur, bien couché. Le poil est droit, une légère ondulation est cependant admise. Il doit être jaune lion (fauve clair), fauve rouge, fauve foncé (rouge-brun), sable (jaune pâle, crème) et toutes les gradations entre ces couleurs, avec un masque noir.

La pointe des poils noire est admise, mais le noir ne doit toutefois pas prédominer. Surtout chez les mâles, le poil forme une belle crinière sur le cou et le poitrail, des franges fournies aux antérieurs et une culotte abondante aux postérieurs.

Queue

Très richement fournie, elle tombe droit en station et n’est que très légèrement recourbée quand le chien est en mouvement, si possible pas portée plus haut que le niveau du dos.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides