Podenco d'Ibiza

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Podenco d'Ibiza - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le Podenco d'Ibiza ou Podenco ibicenco est un sprinter qui aime les maisons douillettes. Affectueux, il accompagnera la famille dans ses activités extérieures et son repos dans le confort du foyer.

Podenco d'Ibiza en résumé

Autres noms : Podeco d'Ibiza, Podenco ibicenco, Chien de garenne des Baléares

Aptitudes : Chien de compagnie, Chasse (courant/recherche ou déterrage)

Les

  • Patient
  • Affectueux
  • Fidèle

Les

  • Besoin d'exercice
  • Parfois indépendant
  • Gourmand

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Court

    Long

    Dur

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    66-72 cm

    60-67 cm

  • Poids

    18-25 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du podenco d'Ibiza

Caractère du Podenco d'Ibiza Arioko.com

Même s'il n'est pas recensé comme un lévrier mais comme un chien primitif, la silhouette du podenco d'Ibiza rappelle l'apparence svelte et agile du premier. C'est un coureur né, poursuivant tout terrain du petit gibier, qui fait appel à son nez et son ouïe pour traquer sa proie. Une fois quitté les terrains de chasse, c'est un chien calme et posé qui, à l'intérieur des maisons, apprécie les tapis. Quand ce ne sont pas les canapés selon la bonne composition de ses maîtres.

De gabarit plutôt grand, il s'intègre pourtant bien en appartement s'il peut courir tout son soûl. Patient, d'humeur égale et parfois un tantinet indépendant, le podenco d'Ibiza a besoin de l'affection de sa famille pour vivre pleinement. Il est alors un chien fidèle et bon compagnon de vie.

Éducation

Le podenco d'Ibiza doit être éduqué dès son plus jeune âge. Ce chien indépendant nécessite de la patience et de la douceur pour intégrer au fil du temps les commandements que son maître veut lui apprendre. C'est un chien docile qui ne demande qu'à en être convaincu. La docilité ne signifie pas la soumission. C'est par la complicité que le maître éduquera son chien.

Même si le podenco d'Ibiza fut un chien de meute, il vit très bien aujourd'hui en milieu urbain. Il faudra, pour qu'il y soit bien dans sa peau et dans sa tête, le socialiser tranquillement à cet environnement.

Le podenco d'Ibiza aime courir et son instinct de chasse pourrait l'éloigner de vous. L'apprentissage du rappel est d'autant plus important pour le ramener quand, dans les balades sans laisse, il se laisse aller à son instinct de chasseur. Une précaution qui évitera toute mésaventure.

Mode de vie du podenco ibicenco

Aux îles Baléares et en Espagne, le podenco d'Ibiza est un chien de chasse, surtout au lapin et sans fusil. Seul ou en meute, il poursuit le lagomorphe qu'il capture. Il use de son nez fin et son ouïe pour lever le gibier dans les végétations les plus touffues et abondantes. Lorsqu'il travaille en meute, ce sont les femelles que les chasseurs emploient. Parfois couplées à un seul mâle. De fait, les mâles plutôt querelleurs n'aiment pas toujours travailler ensemble. Autrement, il peut être utilisé à la chasse au lièvre, à la perdrix voire parfois au gros gibier. Il est bon chien de rapport.

Hors des frontières hispaniques, le podenco d'Ibiza est surtout devenu un chien de compagnie accompli qui aime le confort des canapés. Il s'adapte en plus très bien à la vie en ville pour peu que son besoin de courir soit pleinement satisfait. Il faut donc du temps à lui consacrer. Mais c'est un chien de famille patient et docile qui aimera vivre aux côtés des adultes comme des enfants.

S'il est élevé avec un chat, la cohabitation devrait très bien se passer. Mais son instinct de chasse pourrait reprendre le dessus à la vue de chats inconnus du foyer.

À noter : le podenco d'Ibiza a les qualités pour participer à des épreuves de travail ou des sports canins : poursuite à vue sur leurre, agility ou canicross.

 

Toilettage

Le podenco ibicenco ne se toilette pas. Sa robe requiert un brossage régulier pour en ôter toute poussière ou bout de végétal.

Soins

Parce que ses oreilles tombent naturellement, elles peuvent cacher un débris d'herbe et un début d'infection. Un coup d'œil régulier permettra d'éviter tout souci.

Santé

C'est un chien rustique qui ne pose pas le problème particulier de santé.

Alimentation

Certains sujets sont plus gourmands que d'autres. Mieux vaut user de parcimonie avec les gourmandises afin d'éviter une surcharge pondérale.

Origines du Podenco d'Ibiza

Même si le podenco d'Ibiza porte le nom de l'île éponyme, la race est présente sur toutes les îles Baléares au large de l'Espagne. Ses origines remonteraient à l'Égypte ancienne, vers 3400 ans avant Jésus Christ. Son ancêtre serait le Tesem, chien des pharaons, qui personnifia le dieu de morts, Anubis. On a découvert la silhouette de ce chien primitif et rustique sur les tombes des rois égyptiens et sur des pièces de musée. Ce seraient les Phéniciens, les Carthaginois voire les Romains qui l'auraient importé sur l'archipel.

Connu sous le nom de Ca Eivissec aux Baléares, le podenco d'Ibiza a pris ensuite pied en Catalogne, en Roussillon et en Provence. Il est aussi connu sous le nom de Mallorqui, Xarnelo, Majorquais, Charnegue ou chien de garenne des Baléares.

Description physique

Truffe et museau

Les narines bien ouvertes, le podenco d'Ibiza a une truffe de couleur chair. Elle est légèrement convexe. Son museau est étroit et long, sa couleur chair en relation avec sa robe. Proéminent, il dépasse la mâchoire inférieure.

Yeux

Ses yeux pétillent d'intelligence, de timidité et de méfiance. Obliques et petits, ils sont de couleur ambre clair.

Oreilles

Le podenco ibicenco porte de fines oreilles toujours raides et très mobiles. Elles ont une forme de losange allongé coupé au tiers de sa diagonale.

Poil

La robe du podenco d'Ibiza se décline en trois variétés : court, raide ou long. Dans le premier cas, le poil est résistant et brillant. Dans le second, il doit être fourni et rêche, un peu plus court sur la tête et les oreilles. Certains portent une barbe, une coquetterie recherchée. Enfin dans le troisième cas, le poil mesure au moins 5 cm et est très fourni sur la tête. Il est plus doux.

Son poil est de préférence blanc et rouge, unicolore blanc ou rouge.

Queue

Ce podenco porte une queue longue qui, au repos, tombe naturellement. Lorsque le chien entre en action, elle prend une forme de faucille. Un peu grosse à sa racine, elle s'amenuise vers son extrémité.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides