Dogue du Tibet

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Dogue du Tibet - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le dogue du Tibet est le meilleur des gardiens mais attention, il est aussi imprévisible ! Il est ainsi déconseillé aux profanes et aux familles avec de jeunes enfants, ce n'est pas un patient !

Dogue du Tibet en résumé

Autres noms : Dogue du Tibet

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense

Chien de catégorie 2 : port de la muselière obligatoire

Les

  • Excellent gardien
  • Très attaché à ses maîtres
  • Calme

Les

  • Peut se montrer agressif
  • Imprévisible
  • Peu démonstratif

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Long

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    66-76 cm

    61-71 cm

  • Poids

    52-80 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    10-12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du dogue du Tibet

Caractère du Dogue du Tibet Arioko.com

Le dogue du Tibet a un fort caractère : c'est un chien résolu, qui n'a peur de rien et peut se montrer imprévisible. Assez indépendant, il est très attaché à ses maîtres (et à son territoire), même s'il ne montre que peu son affection.

Très protecteur et excellent gardien, il se montre très méfiant envers les étrangers et peut aller jusqu'à mordre si nécessaire. Normalement, son aspect imposant et ses puissants aboiements sont déjà largement dissuasifs ! Avec lui, on se sent vraiment en sécurité.

La présence d'enfants auprès de lui n'est pas souhaitable. Il a, en effet, un caractère peu patient et n'aime pas être sollicité.

Éducation

Le dogue du Tibet est déconseillé aux profanes. C'est un chien difficile à éduquer, qui doit être socialisé très tôt et être mis au contact rapidement avec les membres de sa famille et d'autres animaux afin d'adoucir son caractère de base et d'éviter qu'il ne devienne plus tard agressif ou mordant.

Il lui faut une éducation ferme et surtout se montrer patient car c'est un chien qui a une maturité tardive. On évitera de faire faire des exercices au chiot au risque de dommages pour son ossature et ses pattes. Il obéit aux règles de base mais demeure toujours indépendant, jamais vraiment sous contrôle.

Le dogue du Tibet est un chien classé en catégorie 2 : Il faut un permis de détention et il doit être tenu en laisse et porter une muselière dans les transports en commun et les espaces publics.

Mode de vie du dogue du Tibet

Mode de vie du Dogue du Tibet Arioko.com

Le dogue du Tibet aime vivre à l'extérieur : il apprécie les grands espaces de la campagne ou de la montagne surtout durant les périodes hivernales. Une maison avec un jardin lui conviendra parfaitement. Il n'est en aucun cas né pour vivre en appartement ne serait-ce qu'en raison de sa taille imposante !

Hygiène et santé

Toilettage et soins

Le dogue du Tibet a besoin d'un entretien régulier de son poil par un brossage énergique toutes les semaines.

Santé

Le dogue du Tibet est un chien robuste et résistant mais qui n'est pas à l'abri de la dysplasie de la hanche.

C'est un chien qui peut être, également, sujet à la démodécie ou certaines affections oculaires.

Alimentation

L'alimentation du chien dépend entre autres de son âge et de son activité physique.

Origines du dogue du Tibet

Origines de la race Dogue du Tibet Arioko.com

Le dogue du Tibet a pour origine l'ancien mâtin tibétain, ancêtre des molosses et des mâtins. C'est le chien de travail des bergers nomades de l’Himalaya, région très froide en hiver et très chaude en été. Il fait aussi office de chien de garde dans les monastères tibétains.

Il est déjà décrit en 1271 par Marco Polo lors de son voyage en Asie ; celui-ci en fait un éloge fasciné. Probablement arrivé au Moyen Âge avec les invasions asiatiques, il ne fait son apparition sur le continent européen que vers 1830. Ainsi, en 1847, un dogue du Tibet fut envoyé à la reine Victoria par le vice président des Indes alors en poste, lord Harding. Un autre fut également ramené en Angleterre, en 1880 par le prince Édouard VII.

L'élevage français actuel provient de dogues du Tibet arrivés en 1980 des Pays-bas. Les éleveurs tentent d'acclimater désormais ces chiens à des températures plus basses afin qu'ils puissent s’adapter à notre environnement.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du dogue du Tibet est large avec des narines bien ouvertes et sa couleur est en accord avec la robe du chien. Elle termine un museau large et épais au bout carré.

Yeux

Ils sont de grandeur moyenne et de forme ovale, bien écartés, légèrement obliques et de couleur foncée.

Oreilles

Elles sont lisses et tombantes en forme de cœur et de longueur moyenne.

Poil

Le poil est long et droit et recouvre un sous poil épais. La robe est noire ou feu, parfois bicolore noire et feu. Elle existe également en différentes nuances de gris.

Queue

La queue, assez grosse et recouverte d'un poil long, est portée haut et enroulée au-dessus du dos.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides