Briquet griffon vendéen

Briquet griffon vendéen - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le briquet griffon vendéen est un chien plein d'énergie au caractère agréable. Ce chien de chasse au nez fin fait également un chien de compagnie affectueux.

Briquet griffon vendéen en résumé

Autres noms : Briquet griffon vendéen

Aptitudes : Chien de compagnie, Chasse (courant/recherche ou déterrage)

Les

  • Caractère agréable
  • Parfait compagnon de chasse
  • Entretien facile

Les

  • Têtu
  • Fugueur
  • A besoin d'une éducation ferme

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Long

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    50 à 55 cm

    48 à 53 cm

  • Poids

    28 à 30 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    10 à 12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du briquet griffon vendéen

Caractère du Briquet griffon vendéen Arioko.com

Le briquet griffon vendéen fait un très bon chien de compagnie en même temps qu'un bon chien de chasse courageux au nez extrêmement fin. C'est un chien audacieux et malin qui déborde d'énergie mais qui sait aussi rester seul et calme à la maison. Il aime qu'on le considère comme faisant partie intégrante de la famille.

Toujours de bonne humeur, c'est un chien affectueux mais peu envahissant. Bien que difficile à manipuler, il apprécie les jeux avec les enfants avec lesquels il se montre très patient.

Éducation

Le briquet griffon vendéen a besoin d'une éducation stricte et ferme (sans brusquerie évidemment). C'est, en effet, un chien au fort caractère qui a besoin d'être bien socialisé avant qu'il ne vous mène par le bout du nez.

Il vaut mieux qu'il soit éduqué par un maître expérimenté car c'est un chien assez indépendant, parfois têtu et même susceptible de mordre !

Toutefois, comme il est intelligent et réceptif, il sait se montrer obéissant s'il a une bonne relation avec son maître.

Mode de vie du briquet griffon vendéen

Le briquet griffon vendéen a besoin d'espace pour se dépenser. Il n'est pas fait pour vivre en appartement, pas plus qu'il n'est adapté à la vie citadine. Il a besoin d'une maison avec un jardin (si possible clôturé car il a tendance à fuguer) et de pouvoir courir dans la campagne pour être équilibré, tant sur le plan psychique que physique. C'est en effet, un chasseur né.

Il s'entend bien avec ses congénères et avec les chats de la maison s'il y a été habitué tôt.

Hygiène et santé

Toilettage

Le briquet griffon vendéen est d'un entretien facile, il suffit de le brosser et de le peigner toutes les semaines pour éviter que son poil ne forme des nœuds ou que des bouts de ronce n'y restent logés.

C'est un chien qu'on ne tond surtout pas au risque que son poil devienne laineux et terne.

Soins

Les oreilles du briquet griffon vendéen sont fragiles et sujettes aux otites : il faut donc les inspecter régulièrement, surtout en rentrant de promenades. De même, il faut veiller à ce qu'il n'y ait pas de lésions au niveau de celles-ci, de ses yeux et de sa truffe.

Attention également aux piqûres d'insectes et au coup de chaleur !

Santé

Le briquet griffon vendéen est un chien robuste et résistant qui ne souffre d'aucune pathologie particulière.

Alimentation

L'alimentation du briquet griffon vendéen doit tenir compte, entre autres, de son activité.

 

Origines du briquet griffon vendéen

Le briquet griffon vendéen est une version réduite du grand griffon vendéen déjà présent en Vendée au XVIe siècle. C’est le conte d'Elva qui, avant la Première Guerre mondiale, sélectionna des lignées à partir de cette race ce qui donna, outre donc le grand griffon vendéen, le grand basset griffon vendéen, le petit basset griffon vendéen et donc notre briquet griffon vendéen.

Ce dernier faillit cependant disparaître en raison des deux guerres mondiales, mais grâce aux efforts d’Hubert Dezamy, la race réapparut en 1946 à Fontenay-le-Comte pour le plus grand plaisir des amateurs de ce chien !

Description physique

Truffe et museau

La truffe est forte et aux narines bien ouvertes. Elle est de couleur généralement noire mais se révèle marron chez les chiens à robe blanche ou orange.

Elle termine un museau droit et court de même longueur que celle du crâne.

Yeux

Les yeux sont grands et de couleur foncée sous des sourcils bien prononcés.

Oreilles

Les oreilles du briquet griffon vendéen sont étroites, fines et souples et recouvertes de longs poils. Elles se terminent en forme de pointe.

Poil

Le poil est long avec un sous-poil bien fourni. Il présente un aspect broussailleux et est rêche au toucher. Sa robe est bicolore : la plus rencontrée est blanc et orange. Une douzaine de couleur panachant le noir et le fauve sont cependant admises, avec toujours une dominante blanche.

Queue

La queue est plutôt courte, attachée haut et portée en sabre.



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides