Kishu

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Kishu - 1
Crédit : Roger Lee/CC BY-NC 2.0/Flickr Voir le diapo

Le kishu, originaire du japon, est un chien de taille moyenne à la robe souvent blanche. Animal polyvalent, on l'utilise pour la chasse, la compagnie ou la garde.

Kishu en résumé

Autres noms : Kushi, Kushi inu, Kushi ken

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense, Chasse (courant/recherche ou déterrage)

Les

  • Calme
  • Courageux
  • Sportif

Les

  • Indépendant
  • Parfois méfiant
  • Mue fortement

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Court

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    52 cm

    46 cm

  • Poids

    18-25 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Caractère du kishu

Caractère du Kishu RonjaV/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Le kishu, ou kishu inu, ou kishu ken, est un chien calme et posé. C'est un bon chasseur que l'on utilise au Japon pour la chasse au sanglier ; ce qui témoigne de son grand courage ! Endurant et sérieux, c'est l'auxiliaire parfait du chasseur.

Son caractère affirmé, mais équilibré, en fait également un bon chien de compagnie. Il est proche de son maître avec qui il aime partager des activités. Affectueux mais sans excès, joyeux, il n'est jamais bougon, mais peut faire preuve d'indépendance. Le kishu apprécie la vie de famille, pourvu qu'il est son coin à lui.

Il se montre méfiant envers les étrangers. En cela, c'est un gardien vigilant, mais il aboiera rarement, car c'est un silencieux.

Éducation

Le kishu est un chien calme et intelligent. Son éducation demande du temps car c'est un chien indépendant. Elle réclame fermeté, constance... et patience. Le chiot qui arrive chez vous est un petit ignorant ! Vous devrez lui inculquer les règles de savoir-vivre avec douceur mais fermeté. L'éducation se fera progressivement, mais il ne faut pas trop attendre, par exemple, pour interdire l'entrée dans les chambres à coucher (si tel est votre souhait). Ce qui a été permis hier est plus difficile à interdire aujourd'hui !

Dès ses deux mois, il faudra sociabiliser votre kishu en lui faisant rencontrer tous types de personnes et d'animaux. Ces rencontres se feront progressivement et dans un cadre positif. Pas de sortie d'école le jour de l'adoption !

Mode de vie du kishu

Mode de vie du Kishu CJ Hammond/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Le kishu est un chien de taille moyenne qui aime se dépenser. Pour lui, l'appartement n'est pas totalement exclu si son maître peut lui consacrer une à deux heures de sorties par jour. En maison avec terrain, il se sentira plus à l'aise. Pensez à bien clôturer votre jardin pour dissuader les fugues.

Attention : le kishu mue fortement : à déconseiller aux maniaques de la propreté (sauf s'ils aiment passer l'aspirateur tous les jours).

Vous pourrez faire du sport avec lui : jogging, VTT, randonnées... ou pratiquer des activités canines comme l'obéissance ou l'agility. Il peut chasser le sanglier, le cerf ou le chevreuil. Mais ce tempérament chasseur peut le rendre dangereux pour vos chats et  Nacs (Nouveaux animaux de compagnie).

Le kishu s'entend bien avec les enfants, mais il est préférable qu'il en ait côtoyés dans son jeune âge.

Bon à savoir : le kishu supporte de mauvaises conditions climatiques mais dans les régions aux étés torrides, sa toison dense risque d'être un handicap.

Hygiène et santé

Toilettage

Le kishu doit être brossé une fois par semaine. Cette opération permet d'éliminer le sous-poil mort. Vous pouvez aussi le shampouiner au maximum une fois par mois avec un produit adapté. Attention, il met du temps à sécher !

Le kishu mue deux fois par an. Les poils morts se détachent alors par plaques.

Soins

Au retour de balade en forêt ou d'une partie de chasse, inspectez son pelage à la recherche d'une blessure rendue invisible par sa toison. Examinez aussi les oreilles et les espaces interdigités à la recherche d'épillets.

Santé

Le kishu peut se blesser à la chasse (fracture, entorse, morsure, déchirure...).

Comme beaucoup de races japonaises, il peut souffrir d'hypothyroïdie (mauvais fonctionnement de la thyroïde). Il est sujet à l'entropion : enroulement de la paupière qui irrite la cornée de l'œil. Cette anomalie est due à la forme particulière des yeux. Cela peut nécessiter une intervention chirurgicale bénigne.

Alimentation

L'alimentation doit être adaptée au poids, à la taille et à l'âge du chien.

Origines du kishu

Origines de la race Kishu en voyage/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Le kishu, ou kishi inu, ou kishu ken, est une très ancienne race japonaise issue de la région montagneuse de Kishu (désormais préfecture de Wakayama). Il serait antérieur à l'akita et au ahiba inu.

La race fut développée il y a des milliers d'années pour la chasse aux sangliers et aux cerfs. Chien populaire au japon, le gouvernement l'y a déclaré "Monument national" en 1934. À partir de ce moment, on privilégia uniquement les robes unicolores.

Description physique

Truffe et museau

La truffe du kishu est de couleur noire ou chair pour les robes blanches. Le museau est assez long et droit.

Yeux

Les yeux sont petits et de forme triangulaire. La couleur est brun foncé.

Oreilles

Dressées, les oreilles sont petites et triangulaires. Elles sont un peu inclinées vers l'avant.

Poil

Le poil est composé d'un poil de couverture raide et droit et d'un sous-poil plus fin et dense. La robe est unicolore : blanc, rouge ou sésame (il s'agit d'un poil fauve avec la pointe noire).

Queue

La queue du kishu est épaisse et enroulée sur le dos.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides