Chien courant suisse

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Chien courant suisse - 1
Crédit : Arioko.com Voir le diapo

Le chien courant suisse est un chien courant vif au nez fin. Passionné de chasse, il peut s'ennuyer en chien de compagnie, un maître sportif est alors essentiel !

Chien courant suisse en résumé

Autres noms : Chien courant suisse

Aptitudes : Chien de compagnie, Chasse (courant/recherche ou déterrage)

Les

  • Sociable
  • Bon chien de compagnie
  • Affectueux

Les

  • Fugueur
  • Peut être destructeur
  • Pas gardien

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Court

    Dur

  • Toilettage

    Hebdo

  • Taille au garot

    45-50 cm

    45-50 cm

  • Poids

    20 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    13 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

  • Chien pour faire du sport

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère du chien courant suisse

Caractère du Chien courant suisse Arioko.com

Le chien courant suisse (parmi lequel on trouve le chien courant bernois, le bruno du Jura, le chien courant lucernois et le chien courant schwytzois) est un chien de chasse au lièvre, vif, au nez fin, ce qui fait de lui un excellent pisteur. Courageux et infatigable, les terrains difficiles voire inaccessibles ne lui font pas peur. Il aime chasser en toute indépendance et possède une voix puissante.

C'est aussi un chien calme, doux, affectueux et protecteur, très attaché à son maître et à sa famille. De plus, il est un très bon compagnon de jeu pour les enfants envers lesquels il se montre très doux. Il fait donc un très bon chien de compagnie.

Il est également d'une nature sociable ce qui en fait un piètre gardien. Il s'entend bien avec les autres chiens, les chats et les autres animaux.

Éducation

L'éducation du chien courant suisse est facile car c'est un chien docile et obéissant. Elle doit cependant être progressive.

L'initiation à la chasse devra être précoce, comme l'apprentissage du rappel, son flair pouvant le pousser à suivre une piste de façon inopinée !

Mode de vie du chien courant suisse

Le chien courant suisse est un chien peu adapté à la vie citadine bien qu'il puisse vivre en appartement à condition de pouvoir bénéficier de longues sorties régulières. Il est nettement préférable qu'il vive dans une maison avec un jardin (clôturé car il est fugueur), si possible à la campagne.

C'est en effet un chien qui a besoin de beaucoup d'exercice car, dans le cas contraire, il pourrait s'avérer destructeur. Son maître, s'il n'est pas chasseur, doit donc être un grand sportif.

Note : la chasse reste sa passion, il peut s'ennuyer en tant que chien de compagnie.

Hygiène et santé

Toilettage

L'entretien du chien courant suisse est facile, un bon brossage hebdomadaire suffit à garder son poil en bonne santé.

Soins

Les oreilles sont à inspecter principalement au retour de promenades dans la nature.

Santé

Le chien courant suisse est un chien rustique et robuste qui ne souffre d'aucune pathologie particulière.

Alimentation

L'alimentation du chien va dépendre aussi bien de son âge et son poids que de son mode de vie. Celle du chien courant suisse doit tenir compte, entre autres, de son activité, surtout en période de chasse.

 

Origines du chien courant suisse

Le chien courant suisse descendrait des chiens chasseurs de la vallée du Nil dans l'Égypte antique, qui auraient été importés par les commerçants Phéniciens. Les légions romaines les auraient ensuite emmenés vers la vallée du Rhône et les Alpes suisses. On sait que dès le XVIIIe siècle, il était déjà très apprécié en France pour ses aptitudes à la chasse au lièvre.

Un premier standard de la race fut établi en 1882 comprenant une autre variété, celle du chien de Thurgovie, disparu vers 1909. En 1933, le standard de la race devint définitif avec ses 4 variétés toujours actuelles : Le bruno du Jura (la plus connue), le bernois, le lucernois et le schwytzois.

Description physique

Truffe et museau

Le museau est long étroit et finement ciselé et n'est ni carré ni pointu. Il se termine par une truffe bien développée aux narines bien ouvertes et de couleur noire.

Yeux

Les yeux sont de couleur foncée.

Oreilles

Attachées bas, les oreilles sont longues et grandes, arrondies à leur extrémité. Elles sont portées pendantes.

Poil

Le poil est épais, ras et dur.

Côté robe :

  • Celle du bernois est tricolore, blanc et noir avec des marques « feu ».
  • Celle du bruno du Jura est brun unicolore avec des marques « feu ».
  • Celle du lucernois est blanche avec des taches bleu-gris.
  • Celle du schwytzois est blanche ou orange.

Queue

Pas trop longue, elle est portée horizontalement ou incurvée légèrement vers le haut ou le bas.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides