Bully

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf
Bully - 1
Crédit : Rock City Kennels/CC BY 2.0/Wikimedia Voir le diapo

L’american bully est un gros dur. Mais sous son apparence de gladiateur se cache un cœur d’or !

Bully en résumé

Autres noms : Bully

Aptitudes : Chien de compagnie, Garde/Défense

Chien de catégorie 1 : permis de détention et muselière obligatoires

Les

  • Intelligent
  • Proche de son maître
  • Peu énergique

Les

  • Têtu
  • Dominant
  • Instinct de prédateur

Physique

  • Pelage

  • Poil

    Ras

  • Toilettage

    Mensuel

  • Taille au garot

    43-50 cm

    40-48 cm

  • Poids

    15-54 kg

  • Robustesse

  • Longévité

    10-12 ans

  • Résistance

    Froid

    Chaleur

Caractère

  • Besoin d'exercice

  • Facilité à éduquer

  • Compatibilité

    Vie en appartement

    Enfants

    Personnes âgées

    Chiens

    Chats

Autres races avec les mêmes caractéristiques

Trouvez la race de chien qui vous convient Choisir son chien

Caractère de l'american bully

Caractère du Bully Ddogs09/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

L'american bully est particulièrement affectueux et proche de l'homme. Ce n'est pas le chien d'une seule personne : il adore la famille dans son ensemble ! C'est une nounou d'enfer, qui accepte sans broncher de se faire chahuter, sans jamais montrer d'impatience. Mais, si l'american bully est une crème avec les humains, il est peu probable qu'il puisse cohabiter avec un autre chien ou un chat, à moins d'avoir été élevés ensemble.

C'est un excellent chien de garde, mais qui n'ira sans doute pas au contact, heureusement. Sa puissance et son courage pourraient faire des ravages.

Education de l'american bully

L'american bully est un chien très intelligent et désireux de plaire à son maître. Mais il est aussi parfois têtu et dominant... Il n'est donc pas conseillé à un novice en matière d'éducation canine.

Ses origines et prédispositions impliquent que l'éducation soit particulièrement axée sur les instincts agressifs et de prédation envers les autres chiens et les autres animaux. Il doit absolument être parfaitement socialisé et soumis à toutes sortes de stimuli. Il n'est pas du genre à obéir aveuglément : son maître doit faire preuve de patience et de douceur dans son éducation.

Vu son gabarit et ses antécédents, il est indispensable que l'american bully soit parfaitement dressé pour éviter tout problème.

Mode de vie de l'american bully

Mode de vie du Bully Juan.botti/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

L'american bully tient plus de ses ancêtres bulldogs que des terriers : il est donc actif, il aime se promener avec son maître, mais ce n'est pas un grand sportif. Toutefois, son gabarit fait qu'il peut participer à des séances de traction.

Ses articulations sont fragiles : il est donc déconseillé de lui faire faire trop d'exercice pendant sa croissance. Les plus petits gabarits peuvent éventuellement vivre en appartement et en ville, mais pas les chiens les plus grands.

À noter : l'american bully n'est pas reconnu officiellement. Ceci, associé à son apparence de pit-bull, pourrait entraîner son assimilation aux chiens de la 1ere catégorie.

Hygiène et santé de l'american bully

Toilettage

Le poil ras de l'american bully ne nécessite qu'un coup de brosse de temps en temps.

Soins

L'american bully est un chien rustique, qui ne nécessite pas de soins particuliers, en dehors des soins courants des yeux, des oreilles, des dents et des coussinets.

Santé

L'american bully étant une race récente, il n'y a pas encore beaucoup de recul pour juger de sa santé. Mais comme il descend en partie de bulldogs, il peut probablement rencontrer des problèmes respiratoires, comme ces races.

Alimentation

Veillez à bien adapter l'alimentation du chien à son âge, son gabarit et son niveau d'activité. le surpoids lui serait néfaste !

Origines de l'american bully

Origines de la race Bully Tha1uw4nt/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Au début du XIXe siècle, en Angleterre, des bulldogs combattent contre des taureaux. En 1835, un décret du Parlement interdit cette pratique : les combats continuent alors dans la clandestinité, les taureaux étant remplacés par des chiens. Les amateurs de ce « sport » croisent alors leurs bulldogs avec des terriers, plus légers et plus combatifs.

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, ces chiens arrivent aux États-Unis, où ils sont croisés avec des chiens locaux. L'american staffordshire-terrier et le pit-bull résultent de ces croisements. Au fil des sélections, l'american staffordshire-terrier devient une race officiellement reconnue, stable et élevée, certes pour la garde et la défense, mais également pour sa beauté. Le pit-bull, quant à lui, devient une race sélectionnée exclusivement sur ses aptitudes, d'abord au combat puis, le temps passant, la garde et la défense.

Le pit-bull n'est pas une race officiellement reconnue. C'est à partir de lui qu'est créé l'american bully dans les années 1980 et 1990 aux États-Unis. Les éleveurs ont insufflé dans des lignées de pit-bulls des american bulldogs, bulldogs, et des olde english bulldogges pour redonner de la puissance au chien.

Bon à savoir : l'american bully n'est reconnu ni par la Fédération cynologique internationale, ni par la Société centrale canine. Il n'est donc pas considéré comme un chien de race en France. Il peut par conséquent être difficile de se le procurer.

Description physique de l'american bully

Truffe et museau

Le museau de l’american bully est large et presque carré. Il est plus court que la longueur du crâne. Sa truffe est grande, toutes les couleurs sont admises, en accord avec la couleur de la robe.

Yeux

Ses yeux sont de taille moyenne, ovales. Toutes les couleurs sont acceptées, à l’exception de bleu.

Oreilles

Les oreilles de l’american bully sont attachées haut

Poil

Le poil de l’american bully est brillant et doux, bien serré. Toutes les couleurs et combinaisons de couleurs sont acceptées, à l’exception de merle.

Queue

Sa queue est courte par rapport à la taille, attachée bas, allant en s’amenuisant vers une extrémité fine.

À noter : il existe plusieurs types de bully (pocket, medium, XL) et deux styles (extrême et classique). Le type extrême est plus large, plus osseux, plus lourd que le style classique.

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides