Alimentation du chiot

Écrit par les experts Ooreka

L'alimentation du chiot est essentielle à son bon développement. Après l'allaitement, la période du sevrage est cruciale. Correctement effectuée, elle doit laisser la place à une alimentation adaptée au chiot. Il pourra ensuite, une fois adulte, être nourri avec des croquettes, de la pâtée ou une alimentation maison.

Alimentation du chiot adaptée à la croissance de l'animal

Selon leur taille, les chiens connaissent un rythme de croissance complètement différent :

  • Un chiot de petite race atteint la moitié de son poids adulte vers 3 mois. Ainsi, un yorkshire atteint sa taille adulte vers 8 mois. Il a alors multiplié son poids de naissance par 20.
  • Un chiot de grande race atteint ce poids vers 5 à 6 mois seulement. Par exemple, un saint-bernard grandit encore jusqu'à l'âge de 2 ans, jusqu'à ce qu'il multiplie son poids de naissance par environ 100 !

Il est donc particulièrement important de donner une alimentation adaptée à la race de son chiot afin qu'il puisse poursuivre sa croissance au mieux.

L'alimentation du chiot pendant l'allaitement

Les chiots sont allaités par leur mère pendant plusieurs semaines. Leur première tétée a lieu tout juste après la mise bas. Les chiots ingèrent alors le colostrum, une sorte de lait riche en protéines et en anticorps qui va les protéger des infections pendant 5 à 7 semaines.

Le colostrum est produit les deux premiers jours après la mise bas, puis la chienne produit du lait normal.

Puis, l'allaitement et la bascule vers le sevrage suivent les étapes suivantes :

  • La chienne nourrit ses petits sans difficultés jusqu'à 5 semaines (sauf problème spécifique).
  • À partir de la 5e semaine, les chiots développent leurs dents. La chienne va donc se détacher progressivement d'eux, car les tétées deviennent plus douloureuses pour elle. 
  • Puis, arrive la période de sevrage progressif : la chienne se montre de moins en moins disponible pour les tétées, jusqu'à repousser ses petits. Cette période se termine vers la 8e semaine, moment où les chiots deviennent totalement autonomes.

Alimentation du chiot : la période de sevrage

À partir de la 4e semaine, vous pouvez commencer à sevrer les chiots en leur donnant une alimentation adaptée appelée bouillie de sevrage qui associe du lait maternisé tiède dans un premier temps ; une alimentation pour chiot (croquettes ou pâtée).

Attention : ne surtout pas donner de lait de vache.

Progressivement, la bouillie de sevrage contiendra une proportion plus faible de lait, jusqu'à passer définitivement à une alimentation solide. Les proportions et quantités sont indiquées sur les emballages d'alimentation pour chiot. Respectez-les scrupuleusement pour éviter toute erreur nutritionnelle.

Bon à savoir : évitez l'alimentation maison à cet âge, car elle risque de ne pas contenir suffisamment de sels minéraux et de vitamines et donc d'entraîner des carences.

Quelle alimentation pour le sevrage du chiot ?

Toutes les marques d'aliments pour chiens proposent :

  • des formules spéciales chiots sous forme de croquettes, de pâtées ou de friandises ;
  • du lait maternisé ;
  • des compléments alimentaires pour aider à la croissance des articulations.

Choisissez bien votre produit et évitez d'en changer. En effet, l'estomac du chiot est fragile et un changement d'alimentation peut entraîner des troubles digestifs. Si vous êtes obligé de changer, faites-le très progressivement pour limiter les risques de diarrhée.

Rations alimentaires du chiot

Fréquence

Quand il tète sa mère, le chiot mange aussi souvent qu'il le souhaite. Le sevrage doit donc également tenir compte de la fréquence des repas :

  • chiot âgé de 4 à 8 semaines : 4 repas par jour ;
  • chiot âgé de 8 à 12 semaines : 3 repas par jour ;
  • chiot âgé de 12 semaines à 6 mois : 2 repas par jour ;
  • à partir de 6 mois : 1 repas par jour.

À noter : dans tous les cas, suivez scrupuleusement les conseils de votre vétérinaire pour éviter les risques de carences ou de troubles du comportement alimentaire.

Taille des rations

Durant la croissance du chiot, il est important d'adapter régulièrement la taille de ses rations journalières. Votre vétérinaire peut vous aider à déterminer les quantités recommandées pour votre chiot.

Pensez à peser régulièrement votre animal pour vérifier sa courbe de croissance. S'il vous semble maigre, augmentez légèrement les quantités que vous lui donnez.

Bon à savoir : les paquets de croquettes pour chiot peuvent vous aider à calculer la quantité à donner à votre animal.

L'eau

Un chiot a vite tendance à se déshydrater. Pensez donc à toujours laisser de l'eau fraîche à disposition dans sa gamelle.

Changez l'eau de la gamelle tous les jours, ou utilisez une fontaine à eau pour garantir sa fraîcheur.

Prix de l'alimentation du chiot

Avant d'adopter un chien, prenez bien en compte les différents coûts engendrés par sa présence dans le foyer.

Il faut compter au minimum 20 € par mois pour les croquettes d'un petit chien. On peut grimper jusqu'à 80 € par mois pour les croquettes d'un chien adulte de grande taille.

Les tarifs peuvent être plus élevés encore si vous optez pour une alimentation maison pour votre animal.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique