Alimentation maison pour chien

Écrit par les experts Ooreka

L'alimentation maison pour chien est, avec les croquettes et la pâtée, l'une des trois manières de nourrir son animal. C'est la méthode qui a été utilisée jusque dans les années 1970, époque à laquelle la nourriture industrielle s'est généralisée.

Composition générale de l'alimentation maison pour chien

L'alimentation maison, également appelée ration ménagère, regroupe les différentes préparations avec lesquelles on peut nourrir son chien. Elle est généralement constituée de :

  • un tiers de viande (poulet, bœuf...) ;
  • un tiers de riz ;
  • un tiers de légumes ;
  • vitamines ;
  • sels minéraux ;
  • huile ;
  • levure.

Quoi qu'il en soit, il est conseillé de demander conseil à son vétérinaire.

Alimentation maison pour chien : la tendance BARF

Le BARF (Biologically Appropriate Raw Food, c'est-à-dire « nourriture crue biologiquement appropriée ») est une nouvelle tendance pour nourrir les animaux de compagnie :

  • Le principe est de se rapprocher le plus possible du régime alimentaire que le chien aurait eu dans la nature.
  • Le BARF implique donc de nourrir son chien avec de la viande crue.

Le régime BARF est composé généralement de :

  • viande ;
  • os ;
  • abats ;
  • œufs ;
  • légumes ;
  • huile ;
  • mélange herbes et d'algues.

BARF pour chien : avantages et inconvénients

L'alimentation maison pour son chien présente autant d'avantages que d'inconvénients que vous devrez prendre en compte pour faire votre choix.

Les avantages

Les différents scandales sur la sécurité alimentaire ont marqué les esprits et beaucoup de gens se posent la question de ce qui est utilisé pour fabriquer la nourriture pour chien. Même si les industriels du secteur communiquent largement sur la qualité et la traçabilité de leurs préparations, on peut préférer élaborer des repas frais pour son chien. Le BARF pour chien présente donc les 2 avantages majeurs :

  • d'avoir une origine identifiable ;
  • d'être naturelle.

Les inconvénients

Selon l'âge et l'état de santé de votre chien, la nourriture maison peut être déconseillée. Elle est souvent considérée comme à l'origine de carences en vitamines et sels minéraux et est donc peu recommandée pour les chiots et les femelles gestantes.

De manière générale, l'alimentation maison pour chien présente 3 inconvénients importants :

  • Sa mise en œuvre, car elle nécessite de :
    • faire des courses régulièrement ;
    • préparer et cuire la nourriture.
  • Le cas du BARF est plus délicat encore concernant la préparation et la conservation, puisqu'il s'agit de viande crue :
    • Il faut en acheter de grandes quantités et la stocker dans un congélateur de grande capacité.
    • Il faut être très attentif au respect de la chaîne du froid, car il y a des risques d'intoxication alimentaire, en particulier de salmonellose.
  • Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'alimentation maison pour chien n'est pas forcément moins chère que l'alimentation industrielle.

Alimentation maison et BARF pour chien : comment procéder ?

Voici quelques conseils avant de choisir l'alimentation maison ou le BARF pour votre chien :

  • Ne vous improvisez pas nutritionniste : vous risqueriez, au mieux, de provoquer des carences chez votre animal, au pire, une intoxication alimentaire en lui donnant des produits dangereux pour lui.
  • Demandez conseil à votre vétérinaire : il vous indiquera le type de produits à utiliser, les proportions ainsi que les suppléments à intégrer pour éviter les carences.
  • Trouvez la bonne boucherie : traditionnelle ou en supermarché, vous pouvez vous procurer des bas morceaux qui conviendront à votre chien.
  • Ne passez pas brutalement d'une alimentation industrielle à une alimentation maison pour chien : cette dernière ne se digère pas aussi facilement et il risquerait d'être malade. Passez progressivement de l'une à l'autre.

À noter : vous pouvez donner des restes à votre chien, mais évitez le gras, les os qui forment des esquilles (dinde, lapin) et le poisson (arêtes). En guise de féculents, ne donnez pas de pommes de terre ou de haricots blancs cuits car leur fécule est mal digérée par le chien.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique