Antiparasitaire pour chien

Écrit par les experts Ooreka

L'antiparasitaire pour chien est indispensable pour protéger votre compagnon contre les parasites. S'appliquant après le bain ou une séance de toilettage, il est un excellent rempart à certaines maladies infectieuses.

Antiparasitaire pour chien : une protection fiable contre certaines maladies

Les parasites (puces, tiques, moustiques, vers...) peuvent entraîner de très graves maladies :

  • piroplasmose ;
  • ehrlichiose ;
  • maladie de Lyme ;
  • leishmaniose ;
  • gale ;
  • teigne ;
  • dermatite allergique, etc.

Pour éviter que votre chien ne soit atteint par l'une de ces maladies, pouvant être mortelles, la seule protection est l'antiparasitaire. Il est indispensable de traiter le chien plusieurs fois par an.

Antiparasitaire pour chien : quels produits utiliser ?

Selon les parasites, les antiparasitaires peuvent se présenter sous différentes formes :

  • Gouttes : elles s'appliquent sur l'encolure du chien, en écartant légèrement les poils pour que le produit soit bien en contact avec la peau.
  • Spray : il se pulvérise sur tout le corps de l'animal, à rebrousse-poil. Il existe également des sprays permettant de traiter l'environnement (panier, coussin, tapis, etc.).
  • Collier : il doit être mis au chien en laissant deux doigts d'espace pour éviter qu'il ne soit en contact trop étroit avec la peau de l'animal.
  • Shampooing : il est utilisé pour laver le chien.
  • Diffuseur : il s'agit d'un aérosol qui diffuse un produit antiparasitaire dans toute la maison. En plus de traiter le chien, il permet de traiter l'environnement.
  • Pâte ou comprimés : ils sont ingérés par l'animal. Ce sont des vermifuges qui permettent d'éliminer les parasites internes (ascaris, ankylostomes, trichures, ténia).

Antiparasitaire pour chien : quand et comment traiter ?

Les antiparasitaires doivent être utilisés :

  • Tout particulièrement au printemps et à l'automne, période d'infestation par les puces et les tiques.
  • En été pour le phlébotome, un moustique de la moitié sud de la France responsable de la leishmaniose, qui est actif le soir et la nuit. Il nécessite donc un traitement pendant toute la belle saison.

Par ailleurs, les parasites internes sont actifs toute l'année. Il faut donc :

  • Vermifuger le chien adulte tous les trimestres.
  • Traiter les chiots plus souvent, car ils sont tous infestés :
    • toutes les 2 semaines de l'âge de 15 jours à 2 mois ;
    • puis tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois.

Attention : tous les antiparasitaires dont la fin du nom de la molécule contient  le suffixe « thrine » (bioalléthrine, perméthrine, cyhalothrine, bifenthrine, cyfluthrine, cyperméthrine...) appartiennent à la famille des pyréthrinoïdes. Ils sont extrêmement toxiques pour les chats. Il ne faut donc jamais traiter un chat contre les puces ou les tiques avec un produit pour chien.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique