Gestation de la chienne

Écrit par les experts Ooreka

Pendant les chaleurs, la chienne a été saillie. La gestation, qui dure en moyenne 63 jours, précède la mise bas. Mais si vous ne souhaitez pas avoir de portée, la meilleure solution est la stérilisation.

Gestation de la chienne : comment la diagnostiquer ?

Sans une véritable expérience, il est :

  • Très difficile de diagnostiquer à l'œil nu la gestation chez une chienne avant 35 jours.
  • Impossible de distinguer la gestation d'une grossesse nerveuse.

En général, un seul signe extérieur est vraiment fiable : un écoulement d'une substance blanchâtre vers le 30jour qui dure quelques jours. Ceci est tout à fait normal et n'apparaît que si la chienne est gestante.

Pour être tout à fait sûr, il faudra consulter votre vétérinaire qui pourra, par divers examens, vous confirmer que votre chienne attend des petits :

  • Il est possible, à partir de la troisième semaine et avec de l'expérience, de sentir les embryons à la palpation. Cela ne peut se faire que jusqu'à 35 jours, car ensuite, il devient impossible de distinguer les fœtus les uns des autres.
  • Il est aussi possible de pratiquer une échographie vers le 25e jour de gestation, ce qui permet de savoir à peu près à combien de chiots il faut s'attendre et de se préparer en conséquence.

Comment se déroule la gestation de la chienne ?

La gestation chez la chienne se déroule en plusieurs étapes :

  • 2 semaines après la fécondation, les embryons migrent le long des trompes vers l'utérus. Lorsqu'ils sont tous dans l'utérus, ils se répartissent de chaque côté et s'implantent sur la paroi utérine.
  • 20 jours après la fécondation, la croissance du futur chiot se met en place : la tête et la colonne vertébrale commencent à apparaître.
  • Le développement du fœtus, qui mesure alors environ 3 cm, est surtout important à partir du 30e jour :
    • Les paupières apparaissent à 32 jours.
    • Le palais se soude à 33 jours.
    • Les doigts se forment à 35 jours.
    • L'abdomen se ferme et les griffes apparaissent à 40 jours.
    • Ce n'est qu'après le 45e jour que les poils commencent à pousser sur le corps.
  • Au 45e jour, le squelette du chiot s'ossifie. Il est donc totalement inutile de pratiquer une radio pour connaître le nombre de futurs chiots avant cette période, voire même avant le 50e jour.

Gestation de la chienne : rétro-planning avant la naissance

Pour suivre les étapes phares de la gestation qui mèneront jusqu'à la mise bas, on peut détailler une sorte de rétro-planning :

  • J-63 : la saillie vient d'avoir lieu. Dans un peu plus de 2 mois, les chiots vont naître. Un suivi vétérinaire est conseillé, mais pas indispensable, sauf si la chienne appartient aux races suivantes qui ont des difficultés de reproduction liées à leur morphologie :
    • bouledogue français ;
    • bulldog ;
    • carlin ;
    • pékinois ;
    • yorkshire ;
    • chihuahua, etc.
  • J-30 : vous devez passer à un régime alimentaire pour chienne en gestation. Pendant son 2e mois de gestation, ses besoins nutritionnels augmentent de 25 à 50 % selon le nombre de chiots attendus.
  • J-18 : le squelette des chiots s'est formé. Vous pouvez donc faire une radiographie pour connaître le nombre de petits, car leurs fines colonnes vertébrales seront visibles sur le cliché. Il est faut noter que :
    • Une échographie peut se pratiquer plus tôt, mais n'est pas très utile : elle n'est généralement pas assez précise pour savoir à combien de naissances il faut s'attendre.
    • Il est très important de savoir combien de chiots doivent naître pour intervenir si jamais le compte n'était pas bon à la fin du travail.
  • J-10 : C'est le moment de préparer le lieu de la mise bas. Pour cela :
    • Dans une pièce à l'écart, bien chauffée (22 à 25° C), installez une caisse de mise bas. Placez au fond des chiffons propres.
    • Placez à proximité quelques gants et compresses, car vous pourriez devoir intervenir, ainsi que le numéro de téléphone de votre vétérinaire et des urgences vétérinaires (pour les interventions hors heures ouvrables).
  • J-1 : 12 à 36 heures avant la mise bas, la chienne émet des signes avant-coureurs (elle est agitée, change constamment de place, halète...). Elle va alors chercher à se tenir à l'écart. Amenez-la à la caisse de mise bas et laissez-la tranquille pendant le travail, tout en maintenant une vigilance en cas de complication.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique