Maladies du chien

Écrit par les experts Ooreka

Les maladies du chien peuvent être très diverses. La meilleure prévention contre les maladies infectieuses est la vaccination. Contre les maladies transmises par les parasites, les antiparasitaires sont la solution. Les chiens peuvent également être atteint de dysplasie de la hanche et d'arthrose.

Prévenir les maladies du chien

Les principaux types de maladies que le chien est susceptible de développer sont :

Afin d'éviter ces maladies, il existe plusieurs méthodes de prévention :

  • La meilleure prévention contre les maladies infectieuses passe par la vaccination lorsqu'elle existe.
  • Par ailleurs, les antiparasitaires permettent de protéger l'animal contre les parasites et donc contre les maladies qu'ils transmettent.
  • Enfin, la prévention des maladies passe obligatoirement par une bonne hygiène :
    • Inspectez votre chien à chaque retour de promenade.
    • Brossez-le une fois par semaine.
    • Baignez-le s'il s'est sali.
    • Inspectez son pelage à la recherche de parasites ou de plaies.
    • Inspectez ses coussinets et vérifiez qu'ils ne sont pas abîmés et que rien ne s'est coincé entre eux.
    • Inspectez régulièrement ses oreilles.

Maladies du chien : les symptômes qui doivent alerter

Votre chien ne peut se plaindre lorsqu'il souffre. Il est donc important de pouvoir reconnaître les symptômes de la maladie afin :

  • d'intervenir rapidement ;
  • de consulter votre vétérinaire.

Tout d'abord, le changement dans le comportement de votre chien constitue une alerte et doit motiver une consultation chez le vétérinaire :

  • abattement ou hyperactivité soudaine ;
  • consommation excessive ou refus d'eau ou de nourriture ;
  • changement fréquent de position ou prostration ;
  • léchage ou mordillage compulsif au point de se mettre la peau à vif.

Plus précisément, les symptômes suivants doivent motiver une consultation rapide, voire en urgence :

Maladies du chien Michael Pettigrew/123RF
  • vomissements ;
  • urine excessive ou très fréquente ;
  • diarrhée ou constipation ;
  • tentatives fréquentes d'éliminer sans succès ;
  • sang dans les urines ou les selles ;
  • écoulement des yeux, des oreilles ou des parties génitales ;
  • perte de poils ;
  • lésions ou rugosités cutanées qui ne guérissent pas ;
  • blanchiment des gencives ;
  • odeur nauséabonde et/ou écoulements sur des plaies ou grosseurs ;
  • absences : le chien regarde dans le vague, sans être conscient de son environnement ;
  • salivation excessive ;
  • perte de connaissance.

Maladies du chien : avoir une trousse de secours sous la main

Constituer une trousse de secours de base et adaptée à la santé de votre chien est un élément essentiel pour réagir vite en cas de maladie, avant d'aller consulter un vétérinaire.

Une trousse de secours adaptée au chien

Pour pouvoir intervenir rapidement en cas de problème et avant de consulter un vétérinaire, il est prudent de garder chez soi une trousse de secours :

  • Pour des raisons évidentes d'hygiène et de sécurité, il est préférable de dissocier la trousse d'urgence de votre animal de votre propre pharmacie et de la ranger à un autre endroit.
  • Certains médicaments sont communs aux chiens et aux humains, mais d'autres sont sensiblement différents. Par exemple, les chiens sont très sensibles au paracétamol qui peut provoquer une grave intoxication chimique, voire entraîner la mort.

N'administrez donc jamais de médicament à votre animal si vous n'êtes pas sûr de pouvoir le faire sans risque. En cas de doute dans la constitution de votre trousse de secours, demandez conseil auprès de votre vétérinaire.

Le contenu de la trousse de secours

Votre trousse de secours doit contenir les produits de base suivants, auxquels s'ajouteront ceux qui peuvent être spécifiques à votre animal (pour cela, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire) :

  • compresses stériles ;
  • bande de coton ;
  • bande autofixante ;
  • sparadrap ;
  • coton ;
  • désinfectant ;
  • ciseaux ;
  • pinces ;
  • gants jetables ;
  • muselière ;
  • antalgique ;
  • antidiarrhéique ;
  • pommade cicatrisante.

Bon à savoir : afin de vous procurer ces produits, prenez conseil auprès de votre pharmacien spécialisé en produits et médicaments pour chien.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique