Mise bas de la chienne

Écrit par les experts Ooreka

Pendant ses chaleurs, la chienne a été saillie. Après une gestation de 63 jours, arrive la mise bas, un moment qui se prépare. Cependant, ne vous affolez pas, car votre chienne ressentirait votre inquiétude. Contactez plutôt l'éleveur qui vous a vendu votre chienne : il a de l'expérience et sera ravi de vous donner ses précieux conseils.

Préparer la mise bas de la chienne

Pour le confort de la mère ainsi que le bon déroulement de la naissance et du développement des chiots, il est important de préparer un lieu où la chienne et ses petits se trouveront dans les meilleures conditions.

La pièce de mise bas

S'il est important de suivre la mise bas afin de s'assurer que tout se passe bien, la chienne a aussi besoin de tranquillité. Il faut donc installer un lieu de naissance adapté :

  • Il est préférable de ne pas choisir un endroit trop passant : la chienne refuserait de toute façon d'y mettre bas.
  • L'idéal est une pièce facile à chauffer et à entretenir, un peu à l'écart de l'agitation de la maison. Le garage ou un débarras peut convenir, mais il faut toutefois s'assurer qu'il est suffisamment ventilé et facile à chauffer.

Vous pouvez amener la chienne dans la pièce où elle mettra bas pour la familiariser. Quand la date du terme approche, commencez à chauffer la pièce (22 à 25° C) afin qu'elle ait la bonne température le jour de la mise bas.

La caisse de mise bas

La couche de la chienne et de ses petits doit être préparée à l'avance. Pour cela, vous pouvez confectionner une caisse de mise bas afin de protéger au mieux les petits :

  • Cette caisse est munie sur les côtés de barres qui évitent que la mère écrase l'un de ses chiots en se couchant contre les parois.
  • Couvrez le sol de la caisse avec des vieux journaux, qui sont un excellent isolant et ont le mérite de pouvoir se changer facilement :
    • Dès qu'ils seront souillés, vous pourrez les remplacer afin de maintenir une bonne hygiène pour les petits.
    • Évitez sciure, draps, papier absorbant ou coussins qui ne seront pas aussi faciles à remplacer et nettoyer.
    • Ne vous inquiétez pas si la chienne semble « à la dure » sur ces journaux. Cela lui convient parfaitement.

Le déroulement de la mise bas

Souhaitant avoir une portée de votre chienne, il est primordial que vous connaissiez les étapes et attitudes à avoir pendant la mise bas :

  • Les derniers jours précédant la mise bas, la chienne se montre agitée et cherche un endroit pour faire ses petits.
  • Lors des 12 à 36 heures précédant la naissance :
    • La future mère halète, est agitée et inquiète.
    • Elle refuse toute nourriture.
    • Elle peut soit s'isoler, soit devenir « collante » avec ses maîtres.
    • Il arrive qu'elle tente de constituer un nid avec des bouts de papier et de journaux.
  • Sa température va chuter d'un degré dans les 12 à 24 heures précédant la mise bas. Il est donc conseillé de prendre sa température matin et soir dans les jours qui précèdent sa délivrance, afin de pouvoir déterminer le moment exact de l'accouchement.
  • Quelques heures avant la mise bas, les chiots qui étaient roulés en boule dans l'utérus adoptent une position plus propice à l'expulsion : ils se déplient et allongent les pattes.
  • La durée totale de la mise bas est de 2 à 12 heures en moyenne et le délai moyen entre chaque chiot est de 20 à 30 minutes. Les fortes contractions de l'utérus dirigent les chiots vers le col, puis dans le bassin. La chienne se met alors à pousser, ce qui lui permet d'expulser les chiots.
  • Les chiots naissent enveloppés dans la poche des eaux :
    • La mère doit la déchirer avec ses dents au bout de 30 secondes à 2 minutes.
    • Passé ce délai, vous devrez le faire vous-même car le chiot risquerait de mourir.
  • Le placenta est :
    • expulsé 5 à 10 minutes après la naissance du dernier chiot ;
    • mangé par la mère qui coupe à cette occasion le cordon ombilical.
  • Dans la plupart des cas, l'accouchement se fera sans problème, mais il est toujours possible qu'un chiot se présente mal. Vous devrez alors assister la mère :
    • Placez votre index et votre majeur de part et d'autre de la tête du petit en vous servant de vos doigts comme d'une fourche et tirez doucement vers vous.
    • Au-delà d'1 heure de contractions sans expulsion, il faut appeler le vétérinaire.

Ce qu'il faut savoir et faire après la mise bas de la chienne

Une fois tous les chiots expulsés, leur mère et eux vont agir de la manière suivante :

  • D'instinct, la chienne encourage ses petits à respirer en les léchant :
    • Cela stimule leurs fonctions respiratoires.
    • Cela les débarrasse des dernières mucosités qui pouvaient obstruer leurs voies respiratoires.
  • Dès sa sortie, le chiot recherche une mamelle à téter. La mère produit après la mise bas un premier lait, le colostrum, qui contient des anticorps visant à protéger les chiots des maladies.
  • Les chiots ont également un réflexe inné, le fouissement, qui les pousse à se tourner vers toute source de chaleur se trouvant à proximité de leur tête et de s'y enfouir. Mais veillez quand même à conserver une température suffisante dans la pièce où se trouve la nouvelle famille.

Dès le jour de la mise bas, changez le régime de la chienne et nourrissez-la avec une alimentation spéciale chienne allaitante. En effet, ses besoins alimentaires augmentent pendant la lactation : il lui faut donc des repas adaptés.

Le lendemain de la mise bas, faites impérativement examiner la chienne par votre vétérinaire :

  • Il peut en effet arriver qu'un chiot ou qu'un morceau de placenta n'ait pas été expulsé.
  • Faute d'une intervention rapide, la chienne risquerait une grave infection qui pourrait être mortelle.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique