Sports d'eau pour chien

Écrit par les experts Ooreka

Les sports d'eau pour chien font partie des sports canins spécifiques à certaines races comme le dressage canin, les sports de neige, la chasse ou encore les sports de troupeaux.

Sports d'eau pour chien : accessibles à de nombreuses races

De nombreuses races de chiens sont autorisées à pratiquer ce que l'on nomme le « travail à l'eau » :

  • terre-neuve ;
  • landseer ;
  • léonberg ;
  • retriever de la baie de Chesapeake ;
  • retriever à poil bouclé ;
  • retriever à poil plat ;
  • golden retriever ;
  • labrador retriever ;
  • retriever de la Nouvelle-Écosse ;
  • berger de Podhale ;
  • hovawart ;
  • chien d'eau américain ;
  • barbet ;
  • chien d'eau portugais ;
  • épagneul d'eau irlandais ;
  • chien d'eau romagnol ;
  • chien d'eau espagnol ;
  • chien d'eau frison ;
  • bouvier appenzellois ;
  • bouvier bernois ;
  • bouvier de l'Entlebuch ;
  • grand bouvier suisse.

Mais ce sont souvent les chiens au plus fort gabarit (terre-neuve, landseer, léonberg...) qui remportent les épreuves. Étant plus puissants, ils ont une meilleure capacité de rapport.

Bon à savoir : seuls les chiens de pure race inscrits au LOF sont autorisés à concourir.

Sports d'eau pour chien : les différentes épreuves

Dans les concours de sauvetage à l'eau, le couple maître-chien est indissociable et c'est leur travail commun qui est évalué. Pour cela :

  • L'entraînement du chien à nager doit être pratiqué très sérieusement en amont.
  • L'animal doit posséder musculature, souffle et résistance pour concourir en toute sécurité.

Les concours peuvent se dérouler en mer, en rivière ou sur un lac et être constitués de tout ou partie des épreuves suivantes (notamment de rapport, c'est-à-dire où le chien est dressé pour rapporter quelque chose ou quelqu'un) :

  • Rapport d'un nageur inanimé : le chien plonge, se dirige vers le « noyé » et lui saisit le bras ou le poignet. Il doit ramener l'individu au canot, à bord duquel se trouve son maître. « Noyé » et chien sont remontés à bord.
  • Rapport de deux nageurs en difficulté : le chien se dirige vers le nageur qui se débat, celui-ci s'accroche au harnais du chien qui se dirige alors vers le plongeur inerte. Arrivé à sa hauteur, le chien lui saisit le bras ou le poignet. Le chien ramène les deux plongeurs à terre.
  • Rapport d'un planchiste sur sa planche : le chien nage vers le planchiste. Ce dernier, sur sa planche à voile, donne l'extrémité d'un cordage au chien qui s'en saisit. Il ramène alors jusqu'au rivage le planchiste et sa planche à voile.
  • Rapport d'un bateau à la dérive : le chien nage jusqu'au canot. Il doit le contourner jusqu'à ce qu'il trouve un cordage. Il prend alors l'extrémité de la corde dans la gueule et ramène le canot jusqu'au rivage.
  • Rapport d'un noyé sur un matelas pneumatique : le chien nage jusqu'au matelas, prend dans la gueule un bras du « noyé » et le ramène avec le matelas jusqu'à la rive.
  • Les épreuves comprennent également l'apport d'une bouée de sauvetage ou d'un cordage vers la personne en difficulté.

Sports d'eau pour chien : où et comment pratiquer ?

Le calendrier des épreuves et les feuilles d'engagement sont disponibles sur le site de la Commission d'utilisation nationale de sauvetage à l'eau.

Les sports d'eau font partie des sports canins pouvant déboucher sur une mise en situation réelle : les chiens concourant en travail à l'eau sont capables de pratiquer de vrais sauvetages de personnes.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique chien

Tout le guide pratique