Détecter la dépression chez le chien

Détecter la dépression chez le chien

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les propriétaires de chien savent bien que le meilleur ami de l'Homme est un animal hypersensible. Pas étonnant qu'il puisse être victime de dépression ! Comment reconnaître l'apparition de la maladie chez son compagnon canin ?

1 Soyez attentif lors de certains changements

Un chien est un animal qui a besoin d'une vie très équilibrée. Son bonheur repose sur la structure de sa « meute » et sur ses habitudes. Le moindre changement peut déclencher chez lui des troubles du comportement : agressivité, aboiements, incontinence, dépression…

Soyez tout particulièrement attentif si un changement doit intervenir dans la vie du chien :

  • arrivée d'un enfant ou d'un autre animal dans le foyer ;
  • changement des horaires du maître ;
  • déménagement ;
  • etc.

Il pourrait être le point de départ d'une dépression.

2 Détectez les symptômes de la dépression chez le chien

Chez le chien comme chez l'homme, la dépression prend la forme d'un abattement durable. Vous pouvez craindre que votre chien ne souffre de dépression si vous remarquez :

  • une indifférence au monde extérieur : le chien est apathique, il n'est plus stimulé par les sollicitations. Il n'est pas enthousiaste (ne remue pas la queue) pour un jeu, une promenade ou un câlin ;
  • une anorexie : le chien ne mange plus, même les friandises ne l'intéressent plus.
  • une frigidité ou une impuissance : le chien non stérilisé n'a plus d'activité sexuelle.

3 Faites poser le diagnostic par son vétérinaire

Vous trouvez que votre chien est en retrait depuis quelque temps déjà ? Amenez-le chez le vétérinaire. Seul ce professionnel pourra poser un diagnostic : dépression ou autre pathologie : cancer, diabète, trouble thyroïdien, fatigue, etc.

S'il souffre de dépression, votre chien aura besoin de beaucoup d'attention pour se remettre. Passer du temps avec lui est la meilleure solution pour l'aider à guérir ! Le vétérinaire peut également lui proposer un traitement médicamenteux si vos efforts ne donnent pas les résultats escomptés.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides