Abandonner son chien

Écrit par les experts Ooreka
Abandonner son chien

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Abandonner votre chien doit rester l'ultime recours après que toutes les tentatives pour le garder aient été étudiées.

Nombre de chiens sont en effet sacrifiés pour les vacances, or les possibilités de faire garder son animal de compagnie sont multiples et parfois peu onéreuses. Les problèmes de comportement sont aussi souvent évoqués comme cause d’abandon, alors que l’aide d’un professionnel, vétérinaire ou comportementaliste, peut apporter des solutions qui permettent à la relation homme-chien de repartir sur des bases plus saines.

Si l’abandon vous apparaît inéluctable (problèmes financiers, départ pour l’étranger, décès du propriétaire, longue maladie, etc.) il existe des solutions qui permettent de gérer au mieux le placement de votre chien dans un nouveau foyer.

Cette fiche vous présente les pistes existantes et recommandées si vous envisagez d'abandonner votre chien. Il est impératif que cela soit réalisé dans le respect de votre animal.

1 Trouvez un nouveau foyer à votre chien

La meilleure solution est de trouver vous-même un nouveau foyer pour votre chien.

Lorsque cela est possible, l’idéal est d’anticiper en amont la décision de l’abandon afin de trouver les futurs maîtres et de préparer la séparation.

Faites jouer tous les réseaux possibles, parlez-en à votre entourage proche, aux commerçants, à votre vétérinaire, sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à passer des annonces, ne négligez pas alors de publier une photo mettant votre animal en valeur.

Soyez persévérant ! Trouver un nouveau foyer peut prendre plusieurs semaines, voire quelques mois.

Attention : dans tous les cas, nous vous recommandons fortement de rencontrer les futurs propriétaires afin de vous assurer de leurs bonnes intentions et des conditions de vie à venir de votre animal.

2 Contactez les associations

Partout en France, de nombreuses associations ont pour but de recueillir puis de placer des animaux abandonnés. Certaines ont une envergure nationale, d’autres sont plus locales. N’hésitez pas à les contacter. Si les raisons de l’abandon sont justifiables, elles sauront vous écouter et vous conseiller.

Ces associations ne disposent pas toujours de refuges et les animaux abandonnés sont placés en famille d’accueil le temps de trouver un maître définitif.

Si votre chien n’est plus très jeune, sachez que quelques associations sont spécialisées dans le placement de chiens âgés. De même, si vous avez un chien de race, vous pouvez contacter les clubs de race et les associations dédiées.

À noter : certaines associations, particulièrement celles travaillant avec des familles d’accueil, ne prennent pas en charge les chiens des catégories 1 et 2.

3 Présentez-vous à un refuge en dernier recours

Abandonner son chien dans un refuge doit être l’ultime recours. En effet, même si ces structures sont tenues par des professionnels et des bénévoles dévoués à la cause animale, l’abandon dans un refuge est un moment difficile pour le chien. L’animal passe sans transition de la chaleur d’un foyer à une vie en box, et de plus se positionne dans l'attente du retour de ses maîtres.

Face au nombre important d’abandons d'animaux (environ 60 000 chats et chiens par an en France), les refuges comme les fourrières sont débordés.

À savoir : la fourrière est un service public dont le rôle est de ramasser les animaux divaguant sur la voie publique.

Les frais d’abandon varient d’une structure à l’autre. Si certains refuges sont gratuits ou très peu onéreux afin de ne pas favoriser l'abandon sur la voie publique, la plupart font payer une somme forfaitaire qui couvre en partie les besoins de l’animal et les frais inhérents à son placement. Comptez donc entre 100 et 200 € de frais d'abondon.

Attention : l’abandon, sans placement officiel chez un tiers, est considéré comme un acte de cruauté envers son animal. Puni par la loi 521-1 du code pénal, il est passible d'une amende maximale de 30 000 € et d'une peine pouvant aller jusqu'à 2 ans de prison.

4 Signez un contrat d’abandon

À partir du moment où le chien est définitivement confié à un tiers, le propriétaire doit signer un contrat d’abandon.

Pourquoi signer un contrat d'abandon ?

Le contrat d'abandon permet de dégager vis-à-vis des assurances la responsabilité de l’ancien maître de tout dégât provoqué par l’animal.

Il protège également les nouveaux propriétaires contre toute réclamation émanant des anciens propriétaires.

Contenu principal d'un contrat d'abandon

Sur le contrat d'abandon sont au minimum indiqués :

  • les nom, adresse et téléphone du propriétaire ainsi que ceux du nouvel acquéreur ;
  • les nom, sexe, race (éventuellement), numéro d’identification, date de naissance, indication de stérilisation de l’animal.

Dans le cas d’un placement en refuge, le contrat peut également stipuler les principaux besoins du chien tels que la nourriture et la médication.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !