Partir en vacances avec son chien

Écrit par les experts Ooreka
Partir en vacances avec son chien

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Partir en vacances avec son chien, c'est partager de nombreux moments avec lui et lui faire profiter de ce temps de détente en famille. Mais pour que la présence de votre animal ne se transforme pas uniquement en interdits et en complications, mieux vaut organiser votre départ.

Voici tous les conseils afin de partir en vacances avec votre chien sereinement.

 

 

1 Renseignez-vous sur la réglementation du lieu de résidence

Qu'il s'agisse d'un camping, d'un hôtel ou d'une location, dans tous les cas vérifiez que le lieu où vous souhaitez résider accepte votre compagnon à 4 pattes. N'oubliez pas également de vous renseigner sur les restrictions, car il faut savoir que les chiens ne sont généralement pas admis dans les espaces aquatiques et les salles de restaurant.

Sachez que depuis 2012 la loi autorise les propriétaires de locations saisonnières meublées à interdire la présence d'un animal de compagnie. Pour les hôtels et les campings, c'est à la discrétion des propriétaires. Un supplément par nuit peut être demandé, il est généralement supérieur à 5 € et dépend ensuite de la catégorie de l'hébergement.

Astuce : au moment de la réservation, précisez que vous avez un ou plusieurs chiens, surtout s'il s'agit d'animaux de grande taille. À la réaction de votre interlocuteur, vous jugerez immédiatement si vos chiens sont juste admis ou accueillis avec plaisir.

2 Anticipez vos activités

Que vous lézardiez sur la plage, que vous randonniez en montagne ou que vous couriez les musées, il faut tenir compte de votre chien, pas question de le laisser enfermé toute la journée dans l'attente de votre retour.

Cependant, les activités avec les chiens sont souvent restreintes, plus particulièrement en hautes saisons.

Les plages 

Elles ne sont pas toujours autorisées ou peuvent l'être seulement à certaines heures. Les offices de tourisme et de nombreux sites internet sont en mesure de vous informer des conditions d'accès.

Balades et treks

Les parcs nationaux français et les réserves naturelles sont interdites aux chiens, même tenus en laisse. Si vous vous baladez, surtout en montagne, pensez-y. L'amende peut s'élever à 750 € dans certains lieux.

Passer une frontière

Vous avez l'intention de passer une frontière (même pour quelques heures) ? Voici ce qu'il faut savoir :

  • Si vous vous rendez dans un pays de l'Union européenne, votre chien doit impérativement être muni d'un passeport européen.
  • Si vous sortez de l'Union européenne (et pour cela il suffit de se rendre en Suisse), renseignez-vous plusieurs mois à l'avance des conditions d'entrée de votre animal. Certains pays exigent que le chien soit vacciné contre la rage ou le placent en quarantaine avant toute entrée sur leur territoire.

3 Prévoyez le transport de votre chien

Voyager avec un animal rend plus complexe l'organisation du départ car il est nécessaire de prendre quelques précautions.

Important : si votre chien peut se dispenser de manger durant un trajet de quelques heures, en revanche il doit régulièrement se désaltérer, prévoyez donc une gamelle et une bouteille d'eau fraîche pour le voyage. 

En voiture

La plupart des chiens ont l'habitude de voyager en voiture. Mais le trajet pour atteindre le lieu de villégiature étant généralement de plusieurs heures, quelques précautions s'imposent.

  • Le chien ne doit pas pouvoir se déplacer dans l'habitacle : 
    • il est conseillé de l'attacher, il existe des ceintures de sécurité pour chiens ;
    • l'animal peut aussi voyager en cage de transport. Dans ce cas, les petits chiens doivent être placés au sol à l’arrière et les plus grands doivent disposer d'une place confortable et aérée dans un coffre qui n'est pas totalement fermé.
  • Laissez-le se dégourdir les pattes toutes les 2 h maximum. Attention à bien le tenir en laisse sur les aires d'autoroute.

Bon à savoir : si votre chien a le mal des transports, il existe des remèdes qui peuvent être efficaces. Demandez conseil à votre vétérinaire ou votre pharmacien.

En train

Les chiens sont acceptés sur les lignes de la SNCF, cependant il faut respecter quelques conditions afin d'éviter toute amende :

  • les chiens de petite taille (moins de 6 kg) doivent voyager dans des caisses ou sacs de transport et le coût du billet est de 7 € ;
  • les chiens de plus grande taille doivent impérativement être muselés et détenir un billet dont le tarif s'élève à hauteur de 50 % d'une place assise en seconde classe ;
  • chaque passager peut voyager accompagné de 2 chiens maximum.

Si vous traversez la Manche, le billet chien Eurotunnel est de 24 € (tarifs 2015).

En avion 

Généralement, un chien de moins de 4 kg voyage en cabine avec son maître. Au-delà, il est placé en soute climatisée.

Attention cependant, les conditions de transport d'animaux diffèrent d'une compagnie à une autre mais aussi en fonction des lieux de destination. De même, certaines compagnies aériennes n'acceptent qu'un nombre limité de chiens par vol. Renseignez-vous bien au moment de la réservation de votre vol.

En bateau

Hors croisière les chiens sont admis lors des traversées. Il est conseillé de garder le vôtre avec vous pendant le trajet.

4 Soyez prévoyant concernant la santé de votre chien

Une visite chez le vétérinaire avant un départ en vacances n'est pas obligatoire, mais elle peut être l'occasion de faire le point avec lui sur votre lieu de résidence et les précautions à prendre.

  • Gare aux insolations et aux coups de soleil sur les chairs nues comme la truffe.
  • Rincez à l'eau claire le sel de mer en rentrant de la plage.
  • Au retour de grandes promenades, en montagne notamment, vérifiez les coussinets et les canaux auditifs dans lesquels les épillets peuvent pénétrer.
  • Attention aux parasites : en période estivale, tiques, puces et autres parasites sont nombreux à guetter votre chien. Vérifiez bien que vous avez un traitement préventif adapté et que le chien est à jour dans ses traitements vermifuges.
  • La leishmaniose est une maladie transmise par les piqûres de moustiques et présente en France, uniquement sur le pourtour méditerranéen. Demandez conseil à votre vétérinaire si vous passez vos vacances dans le Sud, il peut vous proposer un vaccin ou des protections sanitaires temporaires.

Astuce : notez les numéros des urgences et cabinets vétérinaires les plus proches de votre lieu de vacances.

5 Faites la valise du chien

Tout comme vous, votre chien doit partir avec sa petite valise contenant un certain nombre d'affaires :

  • son carnet de santé à jour, il peut vous être demandé par votre logeur ;
  • son panier et quelques-uns de ses jouets lui apportent un environnement plus familier ;
  • ses traitements médicamenteux s'il en a ;
  • ses croquettes, surtout s'il s'agit de croquettes spécifiques que vous ne pouvez pas trouver facilement ;
  • sa trousse de secours pour les petits bobos de tous les jours (compresses stériles, antiseptique, bandage, paire de ciseaux, thermomètre, pince à tiques, pince en plastique pour retirer les épines, peigne antipuces) ;
  • des friandises, toujours utiles pour qu'il reste attentif à vos ordres en toutes circonstances ;
  • le passeport européen, indispensable si vous allez dans un pays de l'Union européenne ;
  • sa brosse à poils si nécessaire.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !