Chien triste, que faire

Écrit par les experts Ooreka
Chien triste, que faire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Votre chien ne démontre plus son entrain habituel, il semble apathique et préfère se retirer dans son coin, il manque soudain d'appétit : voilà quelques signes de déprime chez le chien. Bien qu'une tristesse passagère et de courte durée soit une émotion normale, il faut absolument consulter si la situation perdure plus d'une journée malgré vos appels répétés à l'interaction.

La physionomie plutôt tristounette de certaines races et les tempéraments plus solitaires ou indépendants de certains chiens peuvent rendre la détection plus délicate. Une bonne observation quotidienne des comportements de votre chien est le meilleur garant de dépistage de ces symptômes. Prêtez une attention particulière aux soudains changements d'humeur de votre compagnon et agissez promptement. Voici des conseils pour savoir réagir face à un chien triste.

1 Cherchez la cause de la tristesse de votre chien

La plupart des chiens sont particulièrement attachés à leur routine. Le moindre changement dans leur environnement, dans les comportements des autres membres de la maisonnée, peut entraîner un stress suffisant pour occasionner une émotion de tristesse. Posez-vous les bonnes questions :

  • La composition de la famille a-t-elle changé dernièrement ? L'arrivée d'un nouveau membre (bébé, nouveau conjoint, etc.) ou le départ voire le décès d'un membre de la famille peut créer un déséquilibre dans son environnement.
  • La famille vient-elle de déménager ou vit-elle un changement important dans son état affectif ? Les chiens peuvent être particulièrement sensibles aux modifications d'humeur des humains.

Un retour graduel à une situation émotionnelle et à une routine stable apportera la sécurité dont votre chien a besoin pour s'épanouir à nouveau.

 

2 Parlez de votre chien triste avec votre vétérinaire

Les signes de tristesse et de déprime chez votre chien peuvent être des symptômes d'une pathologie médicale plus sérieuse. Consultez votre vétérinaire qui fera tous les examens et tests de dépistage nécessaires. En effet, certaines de ces pathologies ne doivent pas être prises à la légère.

Parfois, le mal-être du chien est plus profond et la thérapie comportementale seule n'est pas suffisante. Une visite chez le vétérinaire comportementaliste vous aidera alors à déterminer si une médication chimique est indiquée pour un meilleur balancement hormonal par exemple.

3 Stimulez votre chien et appliquez-vous à lui redonner le moral

Assurez-vous que tous ses besoins d'activités physiques, intellectuelles et sociales sont comblés. Les activités prônant le renforcement des comportements désirés sont une bonne façon de stimuler l'estime de soi et de sortir le chien d'une apathie chronique.

  • Si vous manquez de temps à consacrer à votre chien, préférez les activités comme l'agility ou la recherche et détection d'odeurs par exemple. Elles stimulent simultanément les fonctions locomotrices intellectuelles et relationnelles.
  • Prenez soin à ce que votre chien ne s'ennuie pas lors de vos absences. Vous pouvez par exemple lui offrir des objets à mastiquer qui l'apaiseront et dépenseront un peu de son énergie excédentaire.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !