Mon chien fugue, que faire

Si votre chien a la fâcheuse habitude de vous fausser compagnie, c'est probablement que son tempérament aventureux le pousse à explorer de nouveaux territoires ou que ses expériences passées l'incitent à retourner voir vos voisins. C'est embarrassant et montre à votre entourage que vous n'avez pas le contrôle sur votre animal de compagnie...

Note : l'exploration est un comportement naturel chez le chien. Il cherche à appréhender son environnement à travers de nouvelles expériences. Si ces dernières sont gratifiantes pour lui, il tentera de les répéter.

Cependant, ces comportements sont de moins en moins bien acceptés socialement. Cette fiche vous explique quoi faire si votre chien fugue.

1 Rendez l'environnement de votre chien attrayant

Un chien a souvent du mal à résister aux nouvelles odeurs et à la perspective de folles aventures dans un « monde » inconnu. Pour éviter qu'il n'aille voir ailleurs, rendez son environnement le plus attrayant et agréable possible en tenant compte de ses activités préférées.

Note : la première chose à faire est toujours de prévoir un abri et un accès à de l'eau fraîche pour votre chien.

  • S'il aime creuser, aménagez-lui un ou plusieurs bacs à sable (ou d'autres textures) afin qu'il puisse y cacher son os ou ses jouets et les déterrer à sa guise.
  • S'il aime nager ou se mouiller, mettez-lui une piscine ou une marre à disposition, notamment pour se rafraîchir en cas de chaleur.
  • S'il aime renifler des odeurs et les suivre à la trace, organisez-lui des chasses au trésor dans son petit royaume.

Quelles que soient ses activités préférées, votre présence et vos interactions avec lui demeurent son premier choix. Ne le laissez pas livré à lui-même trop longtemps pour éviter qu'il ne s'ennuie.

2 Installez une bonne clôture pour empêcher le chien de fuguer

Si votre terrain le permet, vous pouvez régler une grande partie du problème en installant une clôture sécuritaire ou, à défaut, un enclos. 

Pour qu'une clôture soit bien sécurisée, respectez les règles suivantes :

  • Privilégiez des matériaux durables et qui résistent aux attaques de chien, comme la maille de chaîne ou l'acier galvanisé.
  • Envisagez une hauteur selon les aptitudes de votre chien à sauter par-dessus. Vous pouvez la compléter avec un retour de clôture vers l'intérieur (tuyau en PVC autour d'un câble d'acier, par exemple).
  • Si votre chien aime creuser, enfouissez la clôture au moins 30 cm sous la surface du sol, préférez une surface solide (ciment) et prévoyez un écran végétal d'environ un mètre de profondeur devant la clôture.

Note : si vous ne pouvez pas installer de clôture ou d'enclos, envisagez de restreindre les mouvements de votre chien à l'aide d'une longe. Veillez alors à l'ancrer solidement au sol, à l'aide d'un pieux vissé, par exemple. Faites en sorte que la longe ne rencontre pas d'obstacles. Et surtout, vérifiez régulièrement son intégrité mécanique !

3 Enseignez à votre chien à reconnaître les limites de son territoire

Malgré votre présence à ses côtés et tous les efforts que vous faites, votre chien peut encore considérer que « l'herbe est plus verte ailleurs »... Il est bon de lui enseigner les règles. En attendant qu'il ne les respecte, gardez toujours votre chien en longe !

Pour lui apprendre à reconnaître les limites de son territoire :

  • Lorsque votre chien est en laisse, promenez-vous sur votre terrain en vous approchant de la clôture.
  • Si votre chien s'intéresse à ce qui se trouve à l'extérieur, laissez tomber de la nourriture appétissante de votre côté de la clôture.
  • Répétez l'exercice autant de fois que nécessaire.

Note : le chien peut avoir plus de facilité à reconnaître les limites avec une aide visuelle (petits drapeaux, par exemple) ou un changement de texture (gravier ou macadam à la place du gazon, par exemple).

  • Lorsque votre chien est habitué, augmentez la difficulté de l'exercice graduellement en ajoutant quelques distractions. Respectez bien son rythme.

Note : gardez en tête que ce côté-ci de la limite doit toujours demeurer plus attrayant et gratifiant pour votre chien que l'extérieur.

 

4 Apprenez le rappel à votre chien

L'objectif visé est que votre chien vienne vous rejoindre immédiatement, quelle que soit son activité du moment.

  • Dans un environnement calme et sans distraction, mettez de la nourriture sous son museau et faites quelques pas en arrière.
  • Encouragez-le à vous suivre et récompensez-le aussitôt qu'il s'exécute.
  • Augmentez la distance et associez le mot « viens ! » au fait qu'il se dirige vers vous.
  • Si votre chien n'obéit pas, faites mine de le quitter et allez vous cacher. Lorsqu'il vient vous rejoindre, récompensez-le et associez le mot « viens ! ».

Note : le rappel signifie souvent la fin des activités amusantes pour le chien (on rentre à la maison, on quitte le parc...). Il est donc primordial d'effectuer régulièrement l'exercice en le relâchant immédiatement après. En outre, lorsque vous enseignez le rappel, ne dites le mot « viens ! » que lorsque vous êtes sûr que votre chien vous rejoint.

5 Apprenez à votre chien à ne plus sortir sans autorisation

Si votre chien a tendance à vous filer entre les jambes quand vous ouvrez la porte d'entrée, enseignez-lui que le stimulus (ouvrir la porte), autrefois déclencheur de la fugue, signifie maintenant « reste à côté de moi ».

  1. Avec votre chien en laisse, ouvrez la porte et laissez tomber de la nourriture à vos pieds. Votre chien ne doit pas avoir accès à l'extérieur. Répétez cet exercice une douzaine de fois par session. Au début, aucune distraction ne doit l'attendre de l'autre côté de la porte.
  2. Répétez les sessions d'entraînement en allongeant graduellement le délai entre l'ouverture de la porte et l'apparition de la nourriture.
  3. Si votre chien ne sort plus à l'ouverture de la porte et qu'il vous regarde, demandez-lui de s'asseoir et récompensez-le aussitôt.
  4. Augmentez graduellement le niveau de difficulté et répétez l'exercice autant de fois que nécessaire. Pour des raisons de sécurité, gardez toujours votre chien en laisse.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides