Voyager avec son chien en avion

Voyager avec son chien en avion
© 123RF / damedeeso

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous avez trouvé l'endroit idéal pour vos prochaines vacances et vous aimeriez que votre chien fasse le voyage avec vous. Cependant, sachez que voyager avec son chien en avion peut occasionner un réel traumatisme chez votre animal. Si votre périple ne dure que quelques semaines, considérez la possibilité de le faire garder pendant votre absence. Si la situation exige que vous preniez l'avion avec votre chien, voici quelques étapes à suivre afin que son voyage se déroule au mieux.

Zoom sur les modalités à connaître avant de voyager avec son chien en avion

Avant toute chose, sachez que chaque compagnie aérienne et chaque pays imposent leurs restrictions. Avant même de réserver, renseignez-vous rigoureusement auprès d'eux.

Prenez rendez-vous chez le vétérinaire

Lors de votre visite chez le vétérinaire, mentionnez-lui votre intention de faire voyager votre chien en avion. Il vérifiera l’état de santé de votre chien et validera s’il est apte à effectuer ce voyage. Il s’assurera aussi que tous les vaccins de votre chien sont en ordre et pourra délivrer un certificat sanitaire. De plus, si cela n'a pas été fait, il en profitera pour injecter une puce électronique d’identification sous la peau de votre chien.

Bon à savoir : certaines races de chiens dites « brachycéphales » (pékinois, bouledogue français...) voyagent moins bien en avion et présentent un risque accru de décès lors du voyage. Certaines compagnies aériennes refusent d’ailleurs de les transporter.

Prenez contact avec les compagnies aériennes

La plupart des compagnies aériennes mettent à votre disposition un site internet souvent bien documenté. En revanche, rien ne vaut une vérification en personne auprès d’un agent du service clientèle. Vous validerez ensemble que l’information affichée sur le site est à jour et complète.
Les compagnies aériennes utilisent des règles générales communes dont les critères peuvent toutefois varier de l’une à l’autre. Ces règles détermineront entre autres si votre chien sera autorisé à vous accompagner ou s'il devra voyager à bord d’un avion de fret, s’il voyagera en cabine ou dans la soute, les documents requis à l’embarquement, etc. Quoi qu’il en soit, il sera toujours considéré comme un bagage. Son poids (incluant le sac ou la cage de transport) déterminera s’il voyage avec vous en cabine ou dans la soute, ainsi que les frais de transport.

Quelques exemples de restrictions :

  • Air France interdit les chiens de première catégorie telle que définie par le ministère français de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et restreint l’accès aux chiens de seconde catégorie ;
  • vérifiez que votre vol est direct ou opéré par une seule compagnie aérienne ;
  • la météo peut exclure votre compagnon puisque certaines compagnies aériennes n’autorisent pas le transport d’animaux par temps de canicule.

Prenez contact avec les services diplomatiques du pays de destination

Outre les restrictions énoncées plus haut, le pays de votre destination peut en ajouter d’autres, plus rigoureuses. Elles concernent notamment l’âge, l’état sanitaire et la race de votre chien. Ici encore, certains services diplomatiques proposent un site internet bien documenté, mais un contact direct avec un agent est plus que recommandé pour confirmer l’exactitude des informations affichées.

Notez par exemple que :

  • Tous les chiens voyageant vers un pays de l’UE doivent détenir une puce électronique et leur propre passeport.
  • Certains pays exigent des documents et vaccins particuliers et peuvent imposer une quarantaine stricte à votre animal.
  • Certains pays ou régions administratives de ces pays bannissent la présence de certaines races sur leur territoire ou leur imposent des contraintes strictes.

1 Préparez votre chien au départ

Votre réservation est faite. C'est le moment de préparer votre chien au voyage.

Habituez votre chien à la cage

Que votre chien voyage en sac ou dans une cage de transport (à vérifier auprès de votre compagnie aérienne), il devra s'y sentir à l'aise et pouvoir se tenir debout et se retourner sans en toucher les parois. Il est important qu'il s'y sente en sécurité, cela lui permettra notamment de rester calme au moment de la pesée.
Quelques semaines avant le départ, commencez l'étape cruciale de la désensibilisation à la cage. Et rappelez-vous que l'habituation doit être graduelle.

Donnez-lui à manger 2 heures avant l'enregistrement

Le jour même, prévoyez de nourrir et abreuver votre animal environ 2 heures avant l'enregistrement. Assurez-vous qu'il a fait ses besoins naturels. Le voyage et le stress peuvent indisposer votre chien, surtout s'il a le ventre plein.
Bien que certaines compagnies aériennes ne recommandent pas l'utilisation de médicaments pour votre chien pendant le vol, votre vétérinaire peut lui en prescrire, particulièrement s'il a un tempérament anxieux.

2 Prévoyez un délai supplémentaire lors de l'enregistrement

Arrivés à l’aéroport, vous devez vous rendre au comptoir d’enregistrement des bagages. Les bornes automatiques et l’enregistrement en ligne ne permettent pas l’enregistrement de votre chien. Prévoyez donc un délai supplémentaire pour ces formalités.

  • À l'aéroport, votre chien doit toujours demeurer sous votre contrôle à l’aide d’un harnais et d’une laisse.
  • Si votre chien voyage dans la zone pressurisée de la soute, assurez-vous qu’il dispose d’un bol et d’un contenant d’eau pour que le personnel puisse l’abreuver le cas échéant.
  • Lors de l’embarquement, avisez le personnel naviguant que vous voyagez avec un chien en soute et demandez-leur de vous confirmer sa présence à bord avant le décollage. 
  • Lors des transferts, escales ou longues périodes d’attente, vous pouvez demander de façon courtoise si votre chien peut se dégourdir et assouvir ses besoins naturels. Là encore, ce sera à la discrétion du personnel de bord.

À noter : tout comportement jugé agressif de la part de votre chien risque de le faire exclure de l’avion.

3 À l'arrivée, laissez-lui le temps de trouver ses marques

Vous êtes enfin arrivés à bon port. Vous avez récupéré votre chien, rempli toutes les formalités douanières. Votre chien est peut-être traumatisé par le voyage ou a subi une quarantaine stricte.

Donnez-lui du temps, faites preuve d’empathie et de patience à son égard. Les premières journées seront peut-être pénibles et stressantes, tant pour vous que pour lui.

Matériel nécessaire pour voyager avec son chien en avion

Imprimer

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides