Comment tondre son chien

Comment tondre son chien
© Arioko.com

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Votre chien a besoin d'une bonne tonte ? Sachez que la réussite dépend de votre savoir-faire, de la qualité de vos outils et de la patience de votre chien. Avant de vous lancer dans l'achat d'une tondeuse, pesez bien le pour et le contre entre tondre vous-même ou confier le toilettage de votre chien ou de votre chienne à un professionnel. Si vous décidez de vous lancer, voici les étapes à suivre pour savoir comment tondre son chien.

Zoom sur la tonte du chien

La tonte de son chien peut répondre à deux nécessités :

  • L'hygiène : un chien à poils longs dont la fourrure n'aurait pas été entretenue ou qui passe beaucoup de temps à l'extérieur peut avoir besoin d'une tonte.
  • L'esthétisme : c'est le cas pour certaines races comme les caniches ou les bichons. Ce sont des tontes particulières qui demandent un véritable savoir-faire.

Dans tous les cas, une tonte ne peut s'effectuer que sur un chien calme et bien disposé. Si vous n'avez pas l'habitude, ne vous lancez pas dans la tonte d'un chien adulte que vous ne maîtrisez pas.

Comment choisir une tondeuse ?

  • Choisissez une tondeuse pour chien, elles sont adaptées à leurs différents types de poils.
  • Vérifiez bien que les longueurs de lames ou les sabots correspondent à la fourrure de votre chien : longue, semi-longue, avec ou sans sous-couche.
  • Préférez une tondeuse à deux vitesses : l'une pour le corps, l'autre pour les parties plus délicates.

1 Habituez votre chien au bruit de la tondeuse

Qu'il s'agisse d'un chiot ou d'un chien adulte, l'animal ne doit pas être inquiété par le bruit du moteur de la tondeuse. Pour cela, vous devez l'y habituer. Quelques jours avant la tonte, faites fonctionner la tondeuse non loin de lui et vérifiez sa réaction.

S'il se montre inquiet ou apeuré, vous devrez l'habituer progressivement en approchant chaque jour un peu plus la tondeuse et jusqu'à ce que le bruit ne l'inquiète plus du tout.

2 Préparez la tonte

Pensez à trouver une position confortable, votre dos vous en saura gré. Utilisez une table qui vous permette de tondre votre chien sans avoir à vous baisser.

  • Graissez les lames de la tondeuse avec de l'huile destinée à cet usage.
  • Installez les instruments dont vous avez besoin à portée de main sur la table : la tondeuse, les différentes lames ou les sabots, la brosse, le peigne et, éventuellement, les ciseaux.
  • Placez votre chien sur la table. Il peut être judicieux de mettre un tapis antidérapant pour éviter au chien de glisser.
  • Brossez votre chien avant la tonte. Une fourrure propre et démêlée est plus facile à tondre ; de plus, le brossage permet d'ôter les salissures comme le sable ou la terre qui endommagent les lames.

Astuce : n'hésitez pas à vous faire seconder pour maintenir le chien bien stable.

3 Tondez votre chien

Une fois que vous avez choisi votre longueur de coupe, posez le sabot bien à plat sur la peau du chien et tondez dans le sens du poil.

Effectuez de grandes bandes parallèles les unes aux autres.

Attention : certaines zones du chien sont plus sensibles à cause de la finesse de la peau. Pour l’aine et les aisselles, maintenez la peau tendue afin de ne pas blesser l'animal. Tondez avec prudence les tétines et les parties anales et génitales de votre chien ou de votre chienne. 

L'ordre dans lequel l'animal est tondu est généralement celui-ci :

  • la gorge ;
  • l'encolure ;
  • le dos ;
  • la croupe ;
  • les flancs ;
  • le ventre ;
  • Les pattes et la tête.

Pour tondre correctement les pattes, maintenez-les tendues.

Pour les poils qui poussent sous les coussinets, utilisez une lame courte. La peau entre les coussinets est fragile et dissimule un tendon.

N'utilisez la tondeuse pour la tête, oreilles comprises, que si votre chien est habitué. Certains propriétaires préfèrent terminer aux ciseaux à bout rond.

Note : graissez régulièrement les lames, la coupe en est facilitée et les lames s'usent moins vite.

Astuce : sachez vous arrêter si vous ne parvenez pas à calmer votre chien ou si le résultat n'est pas totalement satisfaisant. Il vaut mieux un chien mal tondu que blessé.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides